Ricciardo a foi dans le moteur Mercedes malgré le début de saison compliqué de McLaren F1

Il minimise l’importance de sa lutte interne avec Norris dans le contexte actuel

Recherche

Par Paul Gombeaud

30 mars 2022 - 17:47
Ricciardo a foi dans le moteur (...)

Après deux Grands Prix disputés, il apparaît de plus en plus évident que le moteur Mercedes n’est pas le plus performant cette saison. Il serait même selon certains observateurs le moins bon du plateau à l’heure actuelle.

Si McLaren F1 a déjà ses propres problèmes avec le châssis, le fait que l’unité de puissance ne soit jusqu’ici pas au rendez-vous est un souci supplémentaire non négligeable pour l’écurie basée à Woking.

Daniel Ricciardo abandonnait d’ailleurs à Djeddah à cause d’un problème moteur. Pour autant, l’Australien affirme qu’il fait confiance au motoriste allemand pour remonter la pente.

"Je ne veux pas être rude à l’égard de McLaren mais bien sûr, je souhaite que nous réglions nos propres problèmes d’abord," a commenté Ricciardo. "Ce n’est pas un secret que Mercedes a... disons qu’ils ont toujours quelque chose à trouver."

"Lorsque je roulais contre l’Aston Martin, évidemment avec le même moteur, je pouvais voir par la taille de leur aileron arrière qu’ils utilisaient des réglages différents, et ils semblaient vouloir réduire la traînée au maximum pour combler un déficit. Ca les a certainement aidés dans certains domaines mais pénalisés dans d’autres."

"Idéalement, vous voulez rouler avec un maximum d’appuis partout et bénéficier de la puissance nécessaire pour compenser. Mais oui, j’ai foi dans le fait qu’ils (Mercedes) trouveront un moyen d’extraire davantage de performance."

"Disons que dans cette situation, je ne me vois pas entre de meilleures mains."

Ricciardo se fiche de la lutte avec Norris pour le moment

Arrivé chez McLaren F1 l’année dernière, Ricciardo connaissait une première saison difficile en comparaison de Lando Norris, qui était sans conteste le pilote le plus performant de l’équipe l’année dernière.

Mais alors que la suite de leur lutte est forcément attendue cette saison, l’Australien estime que le fait d’être aussi loin dans la hiérarchie rend son combat en interne secondaire pour le moment.

"Si dans deux courses nous nous battons pour le top 5, alors je serais content de le devancer et ce serait du bonus."

"Mais je pense que mentalement, il nous faut rester calmes et raisonnables. Nous devons réaliser que nous n’avons pas besoin de trois ou quatre dixièmes, mais d’une seconde pleine si nous voulons jouer la victoire."

"Je ne pense pas que ça se fera en quelques jours. Nous devons être patients et réfléchir, c’est important pour l’équipe. Ce n’est pas le moment de chahuter."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos