Formule 1

Ricciardo a déjà la tête à 2020 et à sa Renault au concept ’différent’

Un autre concept sera testé pour tenter de progresser plus vite

Recherche

Par Olivier Ferret

10 octobre 2019 - 15:23
Ricciardo a déjà la tête à 2020 et à (...)

Renault F1 va prendre des risques et tester un autre concept sur la voiture de 2020, c’est ce que révèle Daniel Ricciardo avant ce Grand Prix du Japon à Suzuka.

L’équipe française, qui vise surtout le meilleur démarrage possible pour la saison 2021, devrait continuer ses expérimentations alors que sa RS19 se trouve à mi-chemin entre le concept de Mercedes, à forte trainée aérodynamique, et celui de Ferrari.

Mais la Scuderia commence à démontrer que son concept pourrait être le bon, une fois bien exploité.

"Notre voiture est trop loin des meilleures alors nous avons besoin de bousculer les choses en profondeur. De simples améliorations par rapport à la monoplace de cette année ne seront pas suffisantes pour lutter en 2020," explique Ricciardo.

"Renault a beaucoup investi déjà mais davantage de choses arrivent. Cela va nous permettre de tester un concept différent avec une philosophie différente. Evidemment, c’est un risque mais il faut le tenter pour progresser et tirer des enseignements pour 2021. Sinon nous ne ferions que progresser lentement et ça n’est pas suffisant face à Ferrari ou Mercedes."

C’est quitte ou double donc pour la saison prochaine, Ricciardo admet vouloir être rassuré.

"Mon contrat est de deux ans mais je n’ai jamais eu de grosses attentes pour 2019. Je l’ai déjà dit. C’est un projet à long terme mais je dois effectivement voir que l’équipe peut avancer dans le bon sens et rapidement. Cela ne sera peut-être pas très bon tout de suite mais j’y crois. L’équipe est forte, assez en tout cas pour évoluer plus près des top teams qu’en ce moment."

En attendant, il faut disputer Suzuka. L’Australien aimerait bien de la pluie dimanche si la course peut se disputer.

"Cela s’annonce être un week-end très compliqué avec la météo. On va rouler au maximum demain et ensuite il faudra voir la décision de la FIA. Mais un Grand Prix sous la pluie, ça peut nous sourire comme Nico (Hulkenberg) l’a montré en Allemagne."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less