Ricciardo a apprécié l’intérêt de Mercedes F1 à son égard mais...

"J’avais besoin de retrouver un environnement familier chez Red Bull"

Recherche

Par Paul Gombeaud

29 novembre 2022 - 18:15
Ricciardo a apprécié l'intérêt de (...)

Daniel Ricciardo et Mercedes F1 étaient un temps en discussions pour un rôle de pilote de réserve en 2023, mais l’Australien a finalement choisi de retourner chez Red Bull quatre ans après avoir l’avoir quittée.

Dans un entretien accordé au podcast In the Fast Lane, Ricciardo a dit apprécié l’approche de l’écurie dirigée par Toto Wolff, mais explique qu’un retour à la maison était ce dont il avait besoin après deux années très compliquées chez Mclaren.

"Il y a bien eu des discussions avec Mercedes et disons que j’ai apprécié leur engagement, j’ai senti qu’il y avait une envie que ça arrive. Puis les choses ont un peu stagné et ont naturellement progressé vers Red Bull."

"Bien sûr, lorsque j’étais chez Red Bull, Mercedes était l’équipe à battre. Ils dominaient et c’était une équipe que je suivais toujours attentivement. Il y avait eu quelques discussions à l’époque et c’est bien d’en avoir eu de nouvelles. C’est toujours agréable de voir que je suis toujours considéré par les top team malgré les deux années que je viens de vivre."

"J’étais aussi très reconnaissant du fait que Red Bull m’ait laissé du temps, après tout, l’équipe ne me doit rien. J’étais un peu surpris, ils avaient l’air aussi excités que moi."

"Lorsque l’idée d’un retour dans l’équipe devenait plus sérieuse, ça faisait de plus en plus de sens pour moi. J’ai pensé que j’avais beaucoup bougé ces dernières années et que retrouver un environnement familier, et des gens avec qui j’ai déjà travaillé, me ferait du bien. De même que de retrouver une voiture à bord de laquelle je me sens bien, même si elles sont très différentes désormais."

"Je me suis dit qu’y retourner serait le meilleur moyen pour moi d’avoir le meilleur environnement possible, mon but étant de déterminer ce que je veux faire après 2023."

Ricciardo est "fier" de ses aventures chez Renault et McLaren F1

Lorsqu’il quittait Red Bull pour rejoindre Renault fin 2018, Ricciardo était alors loin de s’imaginer qu’il porterait à nouveau les couleurs de l’équipe autrichienne un jour.

"Ce n’est pas que j’avais exclu l’idée de ne jamais retrouver la famille Red Bull, mais ça me paraissait très improbable il y a quatre ans lorsque je débutais un nouveau chapitre de ma carrière. Etre de retour à la case départ est très agréable, j’ai senti que c’était le bon choix en mettant le polo de l’équipe."

"Je suis fier des défis que j’ai relevés ces dernières années, qu’ils aient fonctionné ou non. Mais revenir là où tout a commencé est un sentiment très spécial. Il y a de nombreux visages familiers, beaucoup sont venus me voir ou m’ont envoyé des messages. C’était vraiment cool."

Si Ricciardo affirmait rapidement que sa priorité était de devenir réserviste en 2023, il reconnait que son état d’esprit était tout autre au moment où il négociait son départ avec McLaren F1 durant l’été.

"Après la trêve estivale, lorsque l’affaire autour de mon contrat se déroulait, je me disais d’abord : ’Oh, je n’ai pas de baquet pour l’année prochaine. Je dois trouver une solution. Je dois parler à tout le monde et voir ce qui est possible’. C’était un peu ma réaction initiale. Je ne dirais pas que j’ai paniqué, mais ma première réaction était émotionnelle."

"Puis il y a eu ce triplé de courses juste après la trêve, je me disais alors : ’Je ne sais pas encore ce que je ferai, mais je pense que ça arrive pour une raison et que j’ai besoin d’une pause’."

"Après réflexion, j’en arrivais donc à la question suivante : ’Quelle est la meilleure façon de garder un pied dans le sport, tout en restant impliqué et en ayant à la fois du temps pour moi ?’"

Présent sur un tiers des courses la saison prochaine ?

Ricciardo a en revanche été très clair avec Red Bull : hors de question de se rendre sur tous les Grands Prix en 2023.

"J’ai évidemment dû présenter mes idées à l’équipe et je lui ai dit : ’Ecoutez, si vous voulez m’amener sur les 24 courses, ça ne marchera pas, car dans ce cas autant que je cours’. Il n’était donc jamais question que je sois présent lors de chaque weekend au fond du garage. Il était clair que je n’allais pas être un pilote de réserve comme il y a 12 ans, lorsque je n’avas pas d’expérience."

"Je me rendrais à certaines d’entre elles, peut-être six ou huit. J’espère pas plus que huit. C’est en quelque sorte la limite que j’ai fixée. Et puis il y aura bien sûr le travail dans le simulateur et sur le marketing. La Formule 1 est une plateforme énorme et c’est pourquoi je veux que mon nom reste visible, mais Red Bull peut aussi profiter d’un bel âtre tel que moi !"

Concernant la saison 2024, Ricciardo n’est pas pressé.

"Nous en reparlerons durant la deuxième partie de saison 2023, pour l’instant, laissez-moi six mois de repos !"

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos