Formule 1

Retour d’Alonso ou retrait de Renault F1 ? Grosjean attend la suite du mercato

Il estime que le départ de Vettel a été la plus grande surprise

Recherche

Par A. Combralier

21 mai 2020 - 10:57
Retour d’Alonso ou retrait de Renault F1

A l’image de bien d’autres acteurs du monde de la F1, Romain Grosjean a été surpris par les récents mouvements sur le marché des transferts. Sebastian Vettel s’en allant de chez Ferrari, Carlos Sainz arrivant de McLaren pour le remplacer, Daniel Ricciardo passant de Renault à McLaren, un vent de changement a soufflé sur la F1.

A l’origine de ce mercato, il y a eu l’annonce de la non-prolongation de contrat entre Sebastian Vettel et Ferrari…

Romain Grosjean, qui un temps ambitionnait un volant Ferrari en arrivant chez Haas, a forcément suivi avec attention l’actualité de la Scuderia.

« J’ai été en quelque sorte surpris par certaines des décisions. »

« Mais je pense que l’une des grandes surprises est Sebastian, car j’étais tout à fait convaincu qu’il continuerait avec Ferrari. »

« C’était la grande surprise. La situation a évolué d’une manière intéressante. »

« J’aurais assemblé le puzzle un peu différemment dans mon esprit. Je ne veux pas me mettre dans le pétrin. Nous avons tous nos propres opinions et attentes. Mais c’était intéressant. Il y a évidemment eu quelques discussions en coulisses et quelques événements. »

« Certaines personnes ont fait un très bon travail. »

Désormais, un seul baquet est disponible, celui de Renault. Fernando Alonso serait dans les starting-blocks pour faire un nouveau retour à Enstone… Romain Grosjean y croit-il, lui qui cohabita avec l’Espagnol chez Renault ?

« Je ne pense pas que ce soit fini, il y a encore une place chez Renault. On entend la rumeur d’Alonso. Pourquoi pas ? »

« C’est évidemment un excellent pilote, il a toujours essayé de travailler très dur. Mais il a déjà fait un retour chez Renault et il n’avait pas la meilleure voiture en 2009, je peux en témoigner. Cela n’a pas vraiment fonctionné. »

« Pourquoi pas ? Ce serait positif, c’est sûr. Mais cela retire aussi un baquet et il y en a pas beaucoup. »

Il est vrai que Renault F1 pourrait aussi arrêter la F1, en raison de la crise financière…

« C’est intéressant aussi avec la situation financière de tout le monde » conclut Romain Grosjean. « Toutes les entreprises du monde ne sont pas dans la meilleure situation en ce moment. Alors nous verrons. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less