Resta se fiche des polémiques concernant la collaboration entre Haas et Ferrari

L’équipe américaine sait qu’elle n’a rien à se repprocher

Recherche

Par Paul Gombeaud

5 mai 2022 - 16:07
Resta se fiche des polémiques concernant

Bonne dernière du championnat l’année dernière, Haas F1 abandonnait volontairement le développement de sa monoplace pour se concentrer exclusivement sur celle de cette année, la VF-22, qui répond à la nouvelle règlementation technique.

Et le moins que l’on puisse dire est que l’équipe américaine est l’une des grandes gagnantes de ce changement de règlements : elle a déjà inscrit 15 points cette saison en quatre courses alors qu’elle n’en avait pas scoré un seul en 2021.

Forcément, une telle progression fait grincer quelques dents dans le paddock et certains adversaires se demandent si Haas ne bénéficie pas de son partenariat rapproché avec la Scuderia Ferrari.

Mais puisque la FIA a jugé qu’il n’y avait rien d’illégal dans cette collaboration, Simone Resta, le directeur technique de l’écurie américaine, préfère ne pas perdre de temps à écouter ce qui se dit chez l’opposition.

"Vous savez, pour être franc, je ne me concentre que sur mon travail qui consiste à faire une voiture, tenter de l’améliorer et satisfaire les attentes de nos pilotes," a déclaré Resta.

"Je ne m’occupe pas de toutes ces choses pour le moment. Nous connaissons les règles et nous les respectons. Il n’y a pas grand chose à dire."

S’il y a des similarités entre le design de la Haas et celui de la Ferrari, Resta fait remarquer que d’autres F1 se ressemblent également sur la grille.

"Si vous regardez les photos, vous verrez que beaucoup de voitures sont similaires. Je pense que chacun doit faire son travail et se concentrer sur ce qu’il a à faire."

"J’imagine que pour certains, voir notre équipe se battre en milieu de tableau était quelque peu inattendu. Mais c’est la vie. Nous essayons d’extraire un maximum de performance et de faire le meilleur travail possible, et la voiture est performante."

Encore beaucoup de potentiel à débloquer sur la VF-22

Günther Steiner, le dirigeant de Haas F1, a déclaré qu’in ne voulait pas que son équipe se précipite pour amener des évolutions sur la VF-22. Une approche que Resta comprend.

"Je ne peux qu’être d’accord avec ce qu’a dit Günther. Ces voitures sont différentes de celles de l’année dernière, les pneus aussi, il y a donc beaucoup à apprendre."

"Il n’était pas prévu que le marsouinage soit si important, nous devons tenter de le comprendre."

"Il faut également prendre en considération le fait que nous n’en sommes qu’à la première année de cette règlementation, par conséquent il reste beaucoup de potentiel à débloquer sur la voiture."

"Ceci étant dit il n’y a pas d’urgence, mais le moment venu il faudra améliorer la voiture. Je suis persuadé qu’il y a de la place pour progresser."

Haas F1 a marqué des points lors de chaque course sauf en Australie, ce qui fait dire à Resta que la VF-22 est fondamentalement une bonne voiture.

"Nos pilotes en sont très satisfaits. Si nous avions un domaine prioritaire dans lequel progresser par rapport aux autres, je dirais qu’il s’agit des sections rapides, mais la voiture marche bien dans n’importe quel type de conditions."

"Nous devons continuer à travailler dur et essayer de progresser de course en course. Nous connaissons les objectifs qui nous ont été fixés, nous devons maintenant faire de notre mieux pour les atteindre."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos