Formule 1

Reporter le Vietnam aussi ? McLaren attend de voir comment évolue l’épidémie…

La F1 comme impuissante face au coronavirus

Recherche

Par A. Combralier

14 février 2020 - 08:33
Reporter le Vietnam aussi ? McLaren (...)

Le coronavirus a déjà provoqué le report du Grand Prix de Chine, et c’est désormais l’épreuve du Vietnam, prévue le 5 avril, qui est menacée. L’épidémie risque en effet de s’étendre à Hanoi et dans les régions aux alentours, ce qui évidemment place en alerte la FOM et toutes les équipes.

Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, s’est exprimé sur cet épineux sujet – qui croise enjeux de santé et enjeux commerciaux – à l’occasion de la présentation de la MCL35. Faut-il alors ne prendre aucun risque et déjà acter le report du Vietnam selon lui ?

« J’ai en fait parlé avec Chase Carey il y a deux jours au sujet de la Chine avant que l’annonce officielle ne soit publiée. Il est évident que le bien-être de McLaren et du monde entier est de la plus haute importance. »

« Le Vietnam n’a pas encore été évoqué comme un problème potentiel, mais il est évident qu’il est très proche de la Chine, nous allons donc surveiller la situation. Nous ne ferions jamais rien qui mette nos gars en danger, et je ne crois pas que la Formule 1 le ferait aussi. Je pense donc que, comme le reste du monde, nous allons continuer à surveiller la situation. »

Des membres du personnel de McLaren auraient-ils déjà fait part, à Zak Brown, de leur franche opposition à se rendre dans un territoire potentiellement dangereux ?

« Nous communiquons souvent avec notre personnel. Personne ne nous a approchés, car nous sommes assez proactifs pour dire à nos gars ce qui se passe. Je pense que nous allons devoir faire face à la situation au fur et à mesure qu’elle se présente. Mais nous ne mettrions jamais un employé de McLaren dans une situation inconfortable, dans laquelle il ne voudrait pas être. »

La possibilité de reporter le Grand Prix de Chine, comme l’a déjà reconnu Chase Carey, est assez mince compte tenu de l’encombrement du calendrier. S’il fallait en plus reporter le Vietnam…

« C’est une situation nouvelle pour nous tous, nous sommes tous dans la même situation et elle est imprévue et inouïe » a confirmé Zak Brown.

« Je sais que certaines courses ont été annulées dans le passé mais pas nécessairement en raison de ces motifs. Je pense que nous devrons simplement prendre une décision lorsque nous en saurons plus, et ce sera pareil pour tout le monde. C’est avant tout une situation terrible pour le monde et j’espère qu’elle se résoudra. Certaines choses, comme le sport, n’ont pas d’importance quand il s’agit de questions comme celle-ci. J’espère qu’elle se résoudra et que nous réagirons en conséquence. S’il y a un mois de congé, alors il y a un mois de congé. Peut-être que Chase pourrait aller chercher de nouvelles courses pour combler ce vide, mais je pense que c’est une situation très fluide [difficile à faire évoluer]. »

Du côté des pilotes, Carlos Sainz, continue surtout de suivre les journaux sans dramatiser : « Je pense qu’il est bon de se tenir informé de ce qui se passe dans le monde, je lis les nouvelles et je me tiens au courant. Mais c’est quelque chose que je ne peux pas contrôler, alors j’essaie de ne pas trop m’inquiéter et de voir ce qui se passe. »

Quant à Lando Norris, il estime qu’entre la sécurité et la business, la F1 ne devrait jamais hésiter : « Je pense que la sécurité passe avant tout - l’argent et les sponsors, etc. C’est dommage que nous ne puissions pas aller en Chine parce que c’est une course amusante et que les fans sont assez impressionnants, mais les décisions qui ont été prises l’ont été pour les bonnes raisons et c’est comme ça. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less