Formule 1

‘Réparer et relever Romain’ : Steiner revient sur sa relation avec Grosjean

Une bonne alchimie aujourd’hui avec Kevin Magnussen

Recherche

Par A. Combralier

6 avril 2019 - 08:27
‘Réparer et relever Romain' : Steiner (...)

Invité du podcast « Beyond the Grid » par Liberty Media, Günther Steiner s’est confié notamment sur ses relations autrefois tumultueuses, mais désormais semble-t-il plus apaisées, avec Romain Grosjean.

Dans le documentaire « Drive to Survive », qui l’a rendu célèbre à la faveur des nombreux jurons qu’il prononce tout le long, Günther Steiner apparaît aussi vindicatif qu’exaspéré contre son pilote français. Après l’abandon du Français au Paul Ricard, le directeur de Haas semblait désespéré des départs calamiteux du Français, et de son pilotage brouillon.

Ces relations ont-elles empoisonné la relation entre Günther Steiner et Romain Grosjean ? Günther Steiner l’a catégoriquement nié…

« Nous n’avons pas parlé du documentaire Netflix. Mais si ç’avait été un problème pour lui, alors pourquoi aurait-il prolongé d’une année avec nous ? Cette honnêteté nous a aidés pour la deuxième moitié de l’année. »

« Sa deuxième année de moitié de saison fut fantastique, j’ai retrouvé le Romain que je connaissais. Et je le lui disais toujours. J’ai toujours été très franc et honnête avec lui. Je lui ai dit : tu sais comment il faut le faire, alors fais-le. Relève-toi. C’était dur oui, mais il y avait aussi beaucoup de sarcasme dans ces mots. »

Günther Steiner assure aujourd’hui n’avoir jamais pensé à remplacer l’ancien pilote Lotus ; il a cherché au contraire à lui redonner confiance, bien que le chemin fût long.

« L’an dernier, nous n’avons jamais étudié une proposition d’un autre pilote. Car nous voulions… réparer Romain. Nous savions à quel point il peut être rapide. C’était mon plus gros problème : le faire revenir là où il pouvait être. Et ça a semblé fonctionner durant la deuxième moitié de saison 2018. J’espère que ça marchera pour toute cette saison 2019. »

Désormais, Günther Steiner se dit satisfait du line-up dont Haas dispose. De quoi se projeter sur le moyen terme ?

« Il y a une bonne alchimie entre eux et les ingénieurs. Nous avons les pilotes qu’il faut. Romain pourra être meilleur sur un circuit, Kevin sur un autre… Nous n’avons plus à apprendre à les connaître. »

Haas F1

expand_less