Formule 1

Rendez-vous l’an prochain : Austin, Montréal et Mexico réagissent à l’annulation de leurs GP de F1

Dur à avaler pour le promoteur de Montréal

Recherche

Par A. Combralier

24 juillet 2020 - 18:16
Rendez-vous l’an prochain : Austin, (...)

L’arrivée du Nürburgring, de Portimao et d’Imola au calendrier, courant octobre-novembre, est certes une bonne nouvelle pour ces trois circuits ; mais elle signifie aussi l’officialisation de l’annulation de la tournée américaine de la F1, à Austin, Mexico, Interlagos et Montréal, compte tenu de l’évolution de la pandémie.

La F1 a annoncé la nouvelle dans un communiqué officiel : « Après avoir discuté et avoir collaboré étroitement avec nos partenaires, nous pouvons confirmer qu’en raison de la nature évolutive de la pandémie COVID-19 en cours, des restrictions locales et de l’importance accordée à la sécurité des communautés et de nos collègues, il ne sera pas possible de courir au Brésil, aux États-Unis, au Mexique et au Canada cette saison. »

Le circuit d’Austin, déjà en situation financière délicate, est de plein fouet touché par cette décision. Si Chase Carey a tenu à consoler les promoteurs, en se disant déjà excité de revenir en Amérique l’an prochain, la pilule est tout de même de même dure à avaler pour Bobby Epstein, le promoteur du COTA.

« L’annulation est prudente mais douloureuse. »

« Après une année 2019 à guichets fermés, les ventes anticipées de billets étaient en progression de 250 % par rapport à l’année précédente, et notre personnel préparait le plus grand événement de notre histoire. »

« Je suis déçu pour les fans, les employés du COTA, notre communauté et tout le monde dans le paddock de Formule 1, car je crois que nous sommes tous impatients de vivre ce qui est devenu une merveilleuse tradition annuelle. J’espère que la pandémie sera bientôt passée et que nous célébrerons 2021 avec le plus grand Grand Prix de Formule 1 des États-Unis jamais organisé. »

Les promoteurs du Grand Prix du Canada ont été eux aussi déçus : ils espéraient pouvoir tenir le Grand Prix en octobre, au lieu de juin, mais la F1 n’aura donc pas pris de risque.

Le promoteur du circuit de Montréal, François Dumontier, a réagi à cette nouvelle " décevante et difficile " pour lui.

« C’est une conclusion que nous devons accepter. La santé et la sécurité de nos employés, bénévoles, partenaires et de nos fidèles supporters sont et seront toujours notre priorité absolue. »

La même déception est palpable du côté des promoteurs du Grand Prix de Mexique. Il faut dire que les organisateurs continuaient à vendre des tickets sur leur site !

Eux aussi ont fait part de leur déception dans le communiqué suivant : « Compte tenu de la situation actuelle, avec le gouvernement de la ville de Mexico, la Formule 1 et la FIA, en tant que promoteurs de l’événement - Inter-American Entertainment Corporation (CIE) -, nous convenons que, pour des raisons de force majeure indépendantes des organisateurs, le Grand Prix de Mexico prévu pour 2020, sera reporté pour se tenir en 2021 selon le calendrier officiel que la Formule 1 établit. »

« Nous nous engageons à faire tout ce qui est nécessaire pour garantir une expérience des plus sûres à tous les participants, y compris nos fans, nos partenaires commerciaux, nos collaborateurs, les médias, et les bénévoles. »

« Nous sommes convaincus que cette décision nous permettra de continuer à vous offrir la meilleure expérience sportive au monde. En attendant, nous continuons à travailler pour vous accueillir en 2021 et célébrer ensemble notre F1ESTA. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less