Formule 1

Renault se tient toujours prête à motoriser Red Bull en F1

S’il le faut, Cyril Abiteboul le fera

Recherche

Par Olivier Ferret

2 décembre 2020 - 12:52
Renault se tient toujours prête à (...)

Red Bull arrivera-t-elle à faire passer sa proposition de gel des moteurs à partir de 2022 afin de pouvoir continuer à exploiter le moteur Honda en son nom ? Les trois motoristes que sont Mercedes, Ferrari et Renault ont des avis encore divergents sur la question comme nous vous l’avons longuement rapporté ces derniers jours.

La clé des négociations à venir sera la mise en place ou non d’un mécanisme d’équilibre des performances, souhaité par Red Bull et Ferrari mais très largement critiqué par Mercedes et Renault car "contraire à l’ADN de la F1".

Une solution pourrait tout de même être trouvée mais, au cas où, Red Bull devra faire avec et probablement signer avec Renault, comme l’indique Cyril Abiteboul.

"Nous ne disons jamais jamais. En particulier, nous avons toujours dit que nous nous conformerions à la réglementation. Si nous en avons l’obligation, nous le ferons."

Pour Renault, cela pourrait tout de même être une bonne nouvelle que de retrouver une 2e équipe à motoriser, après la perte de son seul client, McLaren, à la fin de l’année. Avec une nuance toutefois : difficile d’avoir une vraie alliance avec un concurrent direct comme doit le devenir Red Bull lorsque Renault jouera - si tout va bien pour elle - les titres mondiaux.

"Ce serait bien d’avoir une équipe partenaire plutôt qu’une équipe cliente parce que vous voyez que la Formule 1 se forme autour de groupes d’équipes. Il y a probablement des opportunités, qu’elles soient financières, commerciales, politiques ou techniques, mais je pense aussi que nous devons accepter que le train soit déjà parti."

"A un moment donné, il y a eu beaucoup de points d’interrogation concernant l’engagement de Renault en Formule 1. Nous n’étions pas vraiment en mesure de nous assurer un client ou une équipe partenaire à long terme. Les accords étaient déjà à peu près tous définis. Nous devons donc voir quand le prochain train va passer mais cela ne va pas être un travail très prenant pour notre plan pour l’avenir."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less