Formule 1

Renault s’oppose au moteur quatre cylindres en F1

Red Bull, Ferrari et Volkswagen y réfléchissent

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 août 2021 - 10:13
Renault s’oppose au moteur quatre (...)

Les discussions autour du futur moteur de Formule 1 vont bon train depuis plusieurs semaines, alors que le format doit encore être décidé. Comme nous vous le rapportions, Helmut Marko explique que Red Bull souhaiterait développer un bloc complètement nouveau.

En effet, l’équipe de Milton Keynes développera ses propres moteurs en 2025, et fabriquera ses blocs propulseurs sur base de Honda dès 2023. C’est pour cela qu’un tout nouveau concept ne déplairait pas à l’équipe.

"Nous sommes en faveur d’un tout nouveau moteur car les droits intellectuels sur le moteur Honda expirent en 2025" a notamment expliqué l’Autrichien. "Nous sommes contre un downsizing du moteur actuel et contre le maintien du MGU-H."

Red Bull pencherait plutôt en faveur d’un quatre cylindres, ce qui serait aussi le cas de Ferrari et du Groupe Volkswagen. Le géant allemand réfléchit en effet à s’engager en F1, et Marko révèle qu’il "se concentre surtout sur une marque", qui sera Porsche ou Audi.

Ces trois marques seraient aussi prêtes à développer une technologie quatre roues motrices avec la possibilité de placer des moteurs électriques sur le train avant. L’idée d’un quatre cylindres déplait en tout cas à Renault.

"Cela a peu de sens de venir avec un concept qui dessert trois entreprises pour en gagner une autre" a prévenu le directeur sportif d’Alpine F1, Marcin Budkowski. "Si nous avons des carburants neutres en carbone, nous n’avons pas besoin de quatre cylindres. Pourquoi voulons-nous réinventer la roue ?"

Budkowski révèle également que Renault s’oppose pour le moment à l’idée d’une F1 à quatre roues motrices. Selon lui, cela impliquerait "des modifications énormes, plus de poids et plus de coûts".

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less