Formule 1

Renault rejoint Ferrari et s’oppose au gel des moteurs souhaité par Red Bull

Pas question selon Cyril Abiteboul

Recherche

Par Olivier Ferret

31 octobre 2020 - 11:03
Renault rejoint Ferrari et s’oppose (...)

Ferrari n’est officiellement plus le seul motoriste à s’opposer à la proposition de Red Bull de geler les moteurs actuels à partir de 2022, une condition demandée par l’équipe autrichienne pour reprendre les opérations de Honda F1 et ainsi éviter de solliciter un des trois autres motoristes pour ses deux équipes.

Alors que Mercedes soutient la position des Autrichiens, Renault s’est positionné contre et Cyril Abiteboul, le directeur de Renault F1, affirme que la marque française a de très bonnes raisons pour cela.

"Il y a quelques mois, six je crois, nous aurions été plus que d’accord, nous aurions même poussé pour des budgets plafonnés plus faibles encore pour les équipes et une réduction des coûts pour les moteurs en acceptant un gel. Mais c’est Red Bull et Honda qui ont manifesté leur opposition à ce plan et nous l’avons tous accepté."

"Donc, nous avons poursuivi notre chemin. Nous avons lancé les développements, pour le moteur 2021 et surtout pour celui de 2022, qui sera adapté aux nouvelles F1. Donc ma position d’aujourd’hui est clairement différente de celle d’il y a 6 mois."

"Pour être clair, je suis contre le gel des moteurs. Nous n’avons aucune intention de stopper ce qui pourrait être une plateforme très importante pour nous. Nous ne l’acceptons pas."

"Nous devons trouver des solutions pour les nouveaux moteurs de la F1, à moyen - long terme, pour la durabilité. Nous sommes favorables à de telles discussions pour les moteurs du futur mais certainement pas favorables à un gel des moteurs."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less