Formule 1

Renault : Les doutes sur la RS20 envolés, mais il reste 1 seconde à trouver

Le podium c’est bien mais ce n’est pas la finalité de l’engagement en F1

Recherche

Par Olivier Ferret

15 octobre 2020 - 09:02
Renault : Les doutes sur la RS20 (...)

Cyril Abiteboul, le directeur de Renault F1, affirme que les performances au Nürburgring lui ont permis de dissiper les doutes qu’il avait sur la RS20 dans une configuration à forts appuis. Mais le Français se méfie de l’écart qui reste à combler avec les premiers.

Daniel Ricciardo a réussi à résister à la Racing Point de Sergio Perez pour terminer troisième, et ainsi obtenir son premier podium depuis son arrivée chez Renault, qui est aussi le premier depuis le retour de Renault avec son équipe d’usine en 2016.

"Je pense qu’après cette course, nous avons la démonstration que le châssis RS20 est effectivement bien polyvalent. Nous arrivions sur cette piste avec quelques doutes car c’est la première fois depuis Barcelone que nous utilisions un niveau d’appuis extrêmement élevé."

"Nous avons un comportement et certaines caractéristiques en termes de stabilité en entrée de courbes qui ont posé problème sur des pistes comme Barcelone, comme Budapest, donc ce n’est pas exactement le même type de piste mais le même niveau d’appui."

"Le rythme au Mugello et à Sotchi était bon et cette piste était probablement le dernier point de référence qui nous manquait pour le confirmer, donc c’est une bonne indication de notre niveau."

Malgré son podium, Ricciardo a terminé loin des leaders, Lewis Hamilton et Max Verstappen, avec un écart assez considérable au Nürburgring, après avoir été à environ une minute de retard au moment où la voiture de sécurité a été déployée vers la fin de la course.

"Si vous me demandez ce qui manque pour être un prétendant régulier au podium... soyons clairs, il nous manque encore une seconde ou un pour cent de compétitivité pour être régulièrement sur les podiums."

"Même s’il y a beaucoup d’émotions et de bonnes vibrations, nous mesurons également le travail que nous devons faire si nous voulons connaitre plus régulièrement ce genre d’émotions."

"Ce podium ne doit pas être une finalité, évidemment, ce n’est pas l’objectif ultime de notre aventure en F1. Surtout pour un constructeur. Seule la première place sera satisfaisante. Mais voilà enfin le podium, c’est une étape de franchie. Nous devons prendre ce succès comme une première pierre."

"L’émotion générée chez les 1000 et quelques employés a été énorme et c’est nécessaire, il faut donner de l’énergie à cette équipe qui est jeune, qui a fini de grandir de manière impressionnante, avec beaucoup de nouvelles recrues. Il faut que tout le monde devienne ’accro’ au succès pour qu’on ait d’autres."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less