Formule 1

Renault F1 a perdu gros dès le départ en Turquie

Une collision qui coûte beaucoup au championnat constructeurs

Recherche

Par Olivier Ferret

15 novembre 2020 - 15:34
Renault F1 a perdu gros dès le (...)

Esteban Ocon espérait mieux de son Grand Prix de Turquie après une qualification prometteuse, terminée au septième rang. Malheureusement, son bon départ n’a pas été récompensé avec un accrochage.

Victime collatérale d’un contact entre Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, le pilote Renault F1 a ensuite été impliqué dans un incident avec Valtteri Bottas, qui a mis un terme à ses espoirs de bon résultat. Il termine à la porte des points, 11e juste derrière son équipier.

"Une course difficile, c’était une journée à oublier" note Ocon. "J’étais troisième ou quatrième sur quelques mètres, malheureusement Lewis touche Daniel, et Daniel me touche."

"Je pars en tête-à-queue donc ça compromet déjà grandement ma course, et je me fais toucher encore au virage 9 par Bottas, d’où une crevaison à l’arrière gauche. A partir de là, tout retour s’annonçait compliqué, ça me fait perdre tout espoir de terminer dans les points. Nous avons fait de notre mieux et nous allons vite tourner la page. Bravo à Lewis pour son septième titre mondial.

Daniel Ricciardo occupait la septième place jusqu’aux premiers arrêts pour passer les intermédiaires au dixième passage puis au trente-deuxième tour. Mais l’Australien ne parvenait pas à les faire entrer dans leur fenêtre optimale d’exploitation et glissait au neuvième rang avant de céder cette position un peu plus tard. Malgré un effort impressionnant de quarante-huit tours en intermédiaires.

"Nous avons pris un excellent départ, mais je me suis retrouvé coincé entre Lewis [Hamilton] et Esteban au premier virage. Je n’avais nulle part où aller. J’ai touché mon équipier et il s’agit d’une situation que l’on veut toujours éviter. Nous avons perdu quelques positions dans l’incident, puis nous n’avons tout simplement pas réussi à faire fonctionner les intermédiaires quand nous les avions. À certains moments, on m’a dit que j’étais l’un des plus rapides en course, puis mes pneus étaient complètement morts quelques tours plus tard donc c’était un peu une loterie. J’adresse évidemment toutes mes félicitations à Lewis pour son septième sacre remporté de façon aussi dominante et impressionnante aujourd’hui."

Marcin Budkowski, directeur exécutif, opérait à la tête de l’équipe ce week-end, Cyril Abiteboul étant retenu en France. Malheureusement cela n’a pas été couronné de succès.

"Le résultat d’aujourd’hui est très décevant. Daniel et Esteban ont manqué de chance en se touchant au départ. Daniel semblait compétitif dans la première partie de course, mais son rythme s’est considérablement détérioré après son deuxième arrêt et nous étions en difficulté avec ses pneus. Esteban a réalisé une bel effort pour finir onzième et nous ne pouvions pas espérer mieux après les incidents du premier tour et le manque de rythme en intermédiaires. Un grand bravo à Lewis pour son septième titre"

"Nous concentrons désormais notre attention sur les trois dernières courses à Bahreïn et à Abu Dhabi, où nous nous attendons à être plus compétitifs sur des surfaces plus conventionnelles et adhérentes et nous voudrons répliquer dans la lutte pour la troisième place du championnat."

En effet Renault a perdu gros aujourd’hui : avec les bons résultats de Racing Point et de McLaren, l’équipe repasse de la 3e à la 5e place au championnat constructeurs.

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less