Formule 1

Renault F1 a de bonnes bases pour lancer ses futures évolutions

Les nouveautés ont bien fonctionné lors de la dernière course

Recherche

Par Olivier Ferret

5 août 2020 - 14:45
Renault F1 a de bonnes bases pour (...)

L’équipe Renault F1 a enregistré l’un de ses meilleurs résultats depuis son retour dans la discipline au Grand Prix de Grande-Bretagne dimanche dernier.

L’attention se porte à nouveau sur Silverstone pour le Grand Prix du 70e Anniversaire comme l’explique le directeur de l’ingénierie Matt Harman.

Comment évalueriez-vous la performance de l’écurie au Grand Prix de Grande-Bretagne ?

C’était une très bonne prestation tout au long du week-end. Nous avons bien exécuté le vendredi pour nous mettre dans de bonnes conditions et signer des performances à la hauteur de nos attentes samedi. La course a débouché sur un bon résultat avec des points à deux chiffres en guise de récompense. Nous avons apporté quelques évolutions - tant aérodynamiques que mécaniques - sur la voiture et elles se sont toutes comportées comme prévu. Nous avons également acquis suffisamment de connaissances pour de futurs développements. Les pilotes ont délivré de bons retours sur les améliorations, notamment sur la régularité de la monoplace entre les relais, un aspect important. Dans l’ensemble, c’était un excellent week-end sur le plan de l’ingénierie et des résultats. Nous savons cependant que nous ne sommes pas encore au niveau de compétitivité que nous aimerions avoir et nous continuerons à pousser toujours plus.

Nous avions aussi une voiture fiable tout le week-end, un domaine sur lequel nous devions travailler dès les deux premières courses. Nous poursuivrons dans ce sens au fil de la saison. L’usine a fourni un gros effort dans ces circonstances assez compliquées pour surmonter les problèmes vus sur les deux premiers rendez-vous.

À quoi devons-nous nous attendre ce week-end ?

Il y aura de nouveaux défis ce week-end. Les composés pneumatiques sont un cran plus tendre, ce qui changera notre stratégie en course et en qualifications. Nous avons analysé les simulations et les réglages de la voiture pour ce week-end. Nous avons des développements mécaniques intéressants pour la monoplace dans des aires très spécifiques. Cela nous permettra d’améliorer nos performances tout en nous aidant également à comprendre la voiture de l’année prochaine, qui sera une évolution de l’actuelle.

À quel point est-ce difficile de poursuivre le développement avec un personnel travaillant à distance ?

C’est assez dur à gérer, mais nous nous sommes incroyablement bien adaptés. En tant qu’équipe, nous sommes de toute façon flexibles dans notre travail et je pense que cela nous a bien servis. Nous avons exploité tous nos systèmes d’essais, validé des composants, bouclé les corrélations aérodynamiques… Tout ce que nous faisons normalement, mais dans des circonstances très différentes. Je suis très fier de tous à cet égard. Tout le monde a été tenace pour y arriver et résoudre les problèmes. Le principal souci réside désormais dans la création d’un nouveau concept sans conversation organique ni collaboration sur site. C’est difficile de le faire à distance, mais nous allons y revenir.

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less