Formule 1

Renault doit maintenant donner la priorité à la fiabilité

Le début de saison n’est pas catastrophique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 avril 2019 - 11:36
Renault doit maintenant donner la (...)

Cyril Abiteboul a tenu à tempérer la déception du début de saison de Renault. Empêtrée dans un manque de rythme évident lors des premières courses, elle a montré un tout autre visage en Chine. De plus, en dépit d’une fiabilité catastrophique, elle a réussi à transformer chaque arrivée en points au championnat.

"Je pense qu’il est juste de dire que ce n’est pas exactement le début de saison que nous attendions, pour lequel nous travaillons" reconnaît le Français. "Il est important de prendre du recul par rapport aux émotions et à l’agitation constante que l’on vit en F1. Nous sommes déjà quatrièmes du championnat."

"C’est serré, mais nous sommes déjà quatrièmes avec deux arrivées seulement sur nos six départs. Donc si dans ces conditions nous pouvons être quatrièmes, c’est encourageant. L’an dernier, on a dû tout faire à la perfection pour nous assurer cette position, cela traduit bien le pas en avant que l’on a fait. Ce n’est pas assez, ce n’est jamais assez."

Il décrit les domaines dans lesquels Renault doit impérativement progresser : "Nous devons commencer par améliorer la fiabilité du moteur, comme vous le savez, nous avons été clairs à ce sujet cet hiver mais aussi sur le fait de gagner en puissance. Nous avons accompli cela, mais de manière à faire cela en temps et en heure, il a fallu vérifier rapidement certains procédés."

"On joue contre le temps et parfois, contre les limitations en termes de ressources, donc à chaque fois que nous avons pu, nous avons dirigé nos procédés vers la performance. Nous payons un peu cela, mais j’espère que ces difficultés à court terme provoqueront des gains à long terme. Sur le plan du châssis, je suis très positif quant au développement qui est meilleur que jamais."

Daniel Ricciardo a attendu la troisième course de la saison pour inscrire ses premiers points en jaune, et Abiteboul admet qu’il était ravi que l’Australien y parvienne : "C’est toujours bon de marquer ses premiers points et le plus tôt est le mieux. Mais je pense que le plus important, c’est qu’il a maintenant une voiture en laquelle il a plus confiance."

"Lors de la première course à Melbourne, nous avons enfin eu la capacité de comprendre ce qu’il voulait. Nous avons fait des changements, nous avons donné la priorité aux changements qu’il souhaitait, en particulier sur les systèmes liés au pilote, afin qu’il ait davantage confiance dans la voiture et qu’il puisse attaquer, en espérant que cela finisse par payer."

Renault F1

expand_less