Formule 1

Renault a préféré rester silencieuse concernant la légalité du moteur Ferrari

Cela ne voulait pas dire qu’elle n’avait pas des soupçons

Recherche

Par Olivier Ferret

23 janvier 2020 - 09:24
Renault a préféré rester silencieuse (...)

Le directeur moteur de Renault F1 a admis que l’équipe française était également préoccupée par la légalité de l’unité de puissance utilisée par Ferrari l’année dernière.

Red Bull et Mercedes n’ont pas caché leurs soupçons quant à l’avantage clair de Ferrari en termes de moteur au milieu de la saison dernière, provoquant une série de publications de clarifications et de directives techniques de la part de la FIA.

"Nous sommes très heureux des clarifications apportées,", avait déclaré Christian Horner, le patron de l’équipe Red Bull, "tout le monde en profite."

Renault, cependant, est resté silencieuse au milieu des tensions concernant le moteur Ferrari, mais Rémi Taffin admet qu’il y a eu des discussions en coulisses.

"Rester calme n’est pas le bon mot,", explique-t-il aujourd’hui. "Nous n’en avons tout simplement pas parlé en public."

"Nos enquêtes régulières auprès de la FIA n’ont pas non plus été rendues publiques. Mais dans le cas de Ferrari, les équipes que vous avez mentionnées ont décidé de faire différemment (en étalant leurs soupons)."

Taffin ajoute qu’il n’y avait cependant rien d’extraordinaire à ce que les équipes interrogent la FIA régulièrement sur la façon dont les règles sont interprétées.

"Parfois, vous avez une idée qui pourrait vous donner un avantage, mais vous ne savez pas si vous interprétez correctement les règles. Vous demandez donc des éclaircissements."

"Si la FIA en est satisfaite, nous ne le rendons pas public. Nous voulons garder l’avantage pour nous."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less