Formule 1

Réduire les essais hivernaux ? Les pilotes sont déjà contre

Ils roulent déjà très peu dans l’année

Recherche

Par A. Combralier

9 août 2019 - 13:49
Réduire les essais hivernaux ? Les (...)

Le calendrier, l’an prochain, pourrait compter jusqu’à 22 courses, puisque Mexico et Barcelone devraient finalement maintenir leur place in-extremis. Par conséquent, la saison prochaine sera la plus chargée de toute l’histoire de la F1, ce qui induira des charges de travail et des dépenses supplémentaires pour les écuries.

Afin de contrebalancer cette inflation calendaire, il a été proposé de réduire le nombre de journées consacrées aux essais privés, notamment en essais hivernaux, en début de saison à Barcelone (passer de 8 à 6 jours serait prévu). Avec les outils de simulation, les équipes disposent, il est vrai, d’outils très performants aujourd’hui.

Mais plusieurs pilotes ont fait part de leur opposition à ce projet, parmi lesquels Daniil Kvyat et Pierre Gasly.

« Je suis en total désaccord avec cela » a ainsi estimé le pilote Toro Rosso. « Pour être honnête, nous avons déjà trop peu d’essais. »

Le Russe – qui a passé toute son année dernière dans le simulateur Ferrari – estime que le virtuel ne peut encore remplacer le réel.

« Nous devrions faire plus de pilotage sur piste réelle, plutôt que dans le simulateur. Ce que nous faisons aujourd’hui, c’est le minimum du point de vue du pilote. Je n’apprécie pas trop conduire dans le simulateur, je préfèrerais faire beaucoup plus d’essais, et voyager. La F1 ne devrait pas suivre cette voie, nous devrions piloter. »

« C’est le seul sport où nous nous entrainons si peu en dehors du week-end de course. Nous en avons besoin. Je ne dis pas autant que par le passé – avec des essais privés illimités – mais nous ne devrions pas avoir moins d’essais privés. »

Daniil Kvyat aimerait que la F1 dispose plutôt de 16 à 20 jours d’essais privés par an, alors que la tendance actuelle va faire passer la discipline sous la barre des 10.

Romain Grosjean, directeur du GPDA, rejoint l’avis de Daniil Kvyat : « Deux fois quatre jours d’essais à Barcelone, c’est déjà très peu. Les essais hivernaux, c’est formidable, pour les équipes, les fans, pour tout le monde. Les fans peuvent venir, voir plus de choses. Je ne suis pas en faveur de réduire ces essais. »

Pierre Gasly, qui s’était crashé deux fois à Barcelone cet hiver, n’est pas rancunier : il ne milite pas pour la réduction des essais hivernaux, mais n’oublie pas de penser au rythme de vie des employés des équipes.

« J’aime conduire des F1, donc s’il pouvait y avoir 10 ou 12 jours d’essais, ce serait formidable. »

« Mais il faut trouver un compromis pour les employés. Cela demande beaucoup aux mécanos, aux ingénieurs, pour faire rouler la voiture, pour que tout soit prêt. Par le passé, c’était clairement plus intense, c’était probablement trop. Maintenant, 8 jours, je pense que c’est assez bon, donc je n’irai pas en-dessous. »

Lewis Hamilton en revanche, qui a toujours clamé qu’il n’appréciait pas les essais privés, risque de soutenir la mesure portée par la FIA…

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less