Red Bull va avoir une concurrence ’encouragée’ à répliquer en 2024

"Se plaindre que la même équipe gagne toujours n’a aucun sens"

Par Franck Drui

12 décembre 2023 - 14:39
Red Bull va avoir une concurrence (...)

La domination totale de Max Verstappen sur la Formule 1 cette année n’était pas « ennuyeuse », selon un ingénieur très respecté.

Red Bull a remporté 21 des 22 Grands Prix en 2023, le triple champion du monde Max Verstappen s’assurant 19 de ces victoires.

Et Jake Dennis, pilote du simulateur F1 chez Red Bull, a de mauvaises nouvelles pour ceux qui s’attendent à une bataille plus serrée en 2024.

"Je peux confirmer que la RB20 fonctionne bien dans le simulateur. La voiture devrait être plutôt bonne. Ça devrait aller pour l’année prochaine," sourit Dennis.

Et même si cela ne semble pas être une bonne nouvelle pour les fans de compétition serrée en Formule 1, Joan Villadelprat a une perspective différente.

"L’opinion du fan moyen est que la saison a été ennuyeuse parce que c’est toujours le même gars qui a gagné," a déclaré l’ancien ingénieur et manager respecté, qui a travaillé pour Ferrari, McLaren et d’autres équipes de F1.

"Mais pour les personnes impliquées dans ce monde, ou pour ceux d’entre nous qui ont travaillé pendant de nombreuses décennies en F1, ce que nous devrions faire, c’est féliciter Red Bull pour le travail extraordinaire qu’ils ont accompli et Max pour son excellent pilotage."

"Cela devrait encourager les autres équipes à travailler plus dur et mieux, mais se plaindre que la même équipe gagne toujours n’a aucun sens. S’il l’a fait, c’est parce qu’il le méritait."

Il a déclaré que la meilleure façon de mesurer à quel point Verstappen était bon en 2023 est de comparer directement ses performances à celles de Sergio Perez.

"C’était une supériorité totale. Perez a connu de bons moments, mais il a aussi commis pas mal d’erreurs."

"De toute évidence, le développement de la voiture s’est concentré sur Verstappen et, comme les deux ont des styles de pilotage différents, cela a favorisé Max. Mais ses performances ont été exceptionnelles."

En fait, Villadelprat pense que seul Michael Schumacher – avec qui il a travaillé en F1 en tant que directeur des opérations chez Benetton – peut être comparé à Verstappen.

"Schumacher a toujours été ma grande référence en tant que champion car j’ai travaillé main dans la main avec lui pendant un certain temps. Et Max est très proche de Michael."

"Pourquoi ? À cause de son ambition, à cause de son désir de détruire et de ne rien laisser aux autres. Ils se ressemblent beaucoup en cela."

"Senna avait un pur talent naturel, mais physiquement, il n’était pas aussi bien préparé et il sortait souvent de la voiture épuisé. À mon avis, Max est le pilote le plus proche que j’ai vu de Schumacher en termes de mentalité et de qualité."

"Avec pour tous les deux une soif illimitée de gagner."

Quant à la prédiction de Jake Dennis d’une autre bonne saison pour Red Bull l’année prochaine, Villadelprat pense que les rivaux de Verstappen se rapprocheront en 2024.

"Le règlement est fixé et les équipes qui sont plus loin vont se rapprocher. Nous avons déjà vu Williams et McLaren faire des pas de géant, Mercedes a tenu tête à Red Bull à quelques reprises et Ferrari a remporté une course."

"Tout le monde va se rapprocher car la marge d’apprentissage et d’amélioration est plus grande chez ceux qui sont en retard et ils auront également plus de temps dans la soufflerie et dans d’autres domaines de développement."

Quant à Ferrari, cependant, Villadelprat comprend pourquoi son ancienne équipe a tant de mal à relever le défi de remporter un nouveau championnat du monde.

"Tout d’abord, c’est parce qu’ils n’ont pas de patience. Quand ça ne marche pas, la tendance est à la panique et à tout changer rapidement. Ils ne laissent pas le temps aux projets de se mettre en place. Ils ont tendance à reconstruire tous les deux ans."

"J’étais fan de Mattia Binotto et c’était une erreur de le remplacer par (Frédéric) Vasseur parce que Binotto avait réussi à créer de la stabilité et ils grandissaient. Mais en changeant à nouveau le patron et plusieurs de ses hommes de confiance, qui sont également partis, il a fallu recommencer."

Red Bull

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos