Formule 1

Red Bull, une équipe de F1 ’super désorganisée’ et ’peu professionnelle’

Elle "doit remettre de l’ordre dans sa structure interne" selon Albers

Recherche

Par Olivier Ferret

23 février 2021 - 12:44
Red Bull, une équipe de F1 ’super (...)

Il y a des équipes "beaucoup plus professionnelles" en Formule 1 que Red Bull.

Telle est l’opinion choc et étonnante de l’ancien pilote de F1 Christijan Albers sur l’écurie appartenant à la marque de boisson énergisante.

Selon lui Red Bull a pris un risque énorme en poussant si fort pour le gel du développement du moteur afin de donner le feu vert à la reprise du programme Honda F1 pour 2022 et au-delà.

"Pour le moment, ils pensent que le gel est génial. Ce n’est que lorsque le moteur Honda s’avèrera mauvais qu’ils recommenceront à pleurer dans les médias," lance déjà Albers.

"Que vont-ils faire ? Red Bull aurait alors un sérieux problème car ils ne peuvent pas recommencer à développer avant 2025."

L’ancien pilote Minardi et Spyker pense que ce n’est qu’un autre signe que Red Bull manque du professionnalisme de ses principaux rivaux.

"Avec d’autres équipes, comme Mercedes, vous voyez qu’elles sont beaucoup plus professionnelles. Je pense que Red Bull doit remettre de l’ordre dans sa structure interne. La communication n’est pas bonne - nous l’avons vu avec leurs déclarations sur la clause du contrat de Verstappen. Je pense honnêtement que Horner ne sait même pas ce qu’il y a dans le contrat. C’est géré par Marko et Mateschitz en direct."

En revanche, Albers pense que Max Verstappen lui-même a fait un grand pas en avant en matière de professionnalisme ces dernières années.

"Max a fait un bond de 60 ou 70 pour cent. Il est parfois rebelle, mais c’est la nature de l’animal. Mais vous pouvez voir maintenant qu’il prend parfois du recul et réfléchit un moment avant de dire ou de faire quelque chose."

"Quant à l’équipe, tout semble cool, excentrique et flashy, mais quand on regarde de loin, elle est super désorganisée. Ce n’est rien contre Verstappen, mais les autres équipes ont beaucoup plus de professionnalisme en termes de communication."

Albers se demande également ce qui pourrait se passer dans le cadre d’une très forte rivalité entre Verstappen et son nouveau coéquipier, Sergio Perez.

"Et si Perez effectuait quelques courses plus vite que Max ? Même les meilleurs pilotes commenceraient alors à douter d’eux-mêmes."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less