Red Bull sait où elle a perdu du rythme par rapport à Ferrari en Australie

Une mauvaise approche après les essais libres du vendredi

Recherche

Par Olivier Ferret

15 avril 2022 - 08:52
Red Bull sait où elle a perdu du (...)

Christian Horner a expliqué pourquoi Red Bull manquait de rythme face à Ferrari lors du week-end du Grand Prix d’Australie.

Charles Leclerc a quitté Melbourne après avoir remporté la pole position, le tour le plus rapide et mené chaque tour pour remporter une victoire qui n’a jamais été contestée par Max Verstappen en termes de rythme pur.

Le champion du monde s’est retrouvé dans l’incapacité de suivre Leclerc dimanche, avant d’abandonner avec un nouveau problème de fiabilité lié au circuit de carburant.

"Nous avons vu le vendredi beaucoup de soucis avec la tenue des pneus à l’arrière, nous pensions donc que la course allait être conditionnée par ce facteur, car nous avions vu beaucoup de grainage sur ces pneus, chez tout le monde," explique Horner.

"C’est une combinaison peut-être de la surface de la piste qui s’est gommée, de la température du samedi et nous nous sommes retrouvés avec un problème presque inverse en qualifications. Et le mal était fait pour les réglages, nous nous sommes retrouvés avec une voiture très limitée à l’avant."

"Ferrari a mieux maitrisé le passage du vendredi au samedi que nous, et donc la course. C’est pourquoi, je crois, que nous étions hors de la fenêtre d’équilibre avec notre voiture, c’est pourquoi nous avons eu beaucoup de grainage, en particulier sur le pneu medium. Sur le pneu dur, ce n’était en fait pas trop mal."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos