Formule 1

Red Bull révèle le coût exorbitant du crash de Verstappen

Horner confie le montant de l’addition ce soir

Recherche

Par Olivier Ferret

23 juillet 2021 - 19:49
Red Bull révèle le coût exorbitant du (...)

Red Bull a révélé combien les dommages causés à la RB16B de Max Verstappen leur coûteront, après son crash avec Lewis Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Verstappen a subi un fort impact à 51G avec le mur de pneus au virage de Copse, qui est pris à 300 km/h, après un contact avec Hamilton lors du premier tour de la course.

La voiture de Verstappen a subi d’énormes dégâts, il est impossible que le châssis soit récupéré, tandis que l’arrière de la voiture a été presque entièrement détruit.

Honda n’a pas encore confirmé si le groupe motopropulseur du Néerlandais peut être réutilisé, bien qu’il ait également subi des dommages avec des pièces peu susceptibles d’être réutilisées cette saison, ce qui pourrait avoir d’autres conséquences plus tard dans l’année.

Cependant, le véritable dommage, étant donné que Verstappen s’en est sorti indemne, a été causé aux comptes bancaires de Red Bull, le directeur de l’équipe Christian Horner révélant le montant de l’addition ce soir.

"Le facteur important est l’élément de plafonnement des coûts," confie Horner.

"Cet accident nous a coûté environ 1,6 million d’euros et un accident comme celui-ci a des conséquences massives dans une ère de plafonnement budgétaire."

Horner a également confirmé que Red Bull enquêtait toujours pour savoir si elle souhaitait faire appel de la décision des commissaires de pénaliser Hamilton d’une pénalité de dix secondes, ce qui, selon le Britannique, est "léger" compte tenu de la gravité de l’accident.

"Ce n’est un secret pour personne que nous pensions à l’époque, et pensons toujours, que Hamilton a reçu une légère pénalité pour ce type d’incident. Compte tenu de la gravité de l’incident et de la sanction clémente, nous examinons toutes les données et nous avons le droit de demander un examen."

"Nous examinons donc toujours les preuves et envisageons toutes nos options sportives."

La FIA a statué que Hamilton était "principalement" à blâmer pour la collision. Horner continue de le tenir pour entièrement responsable. Il a insisté sur le fait qu’au point de contact entre les deux, la voiture de Hamilton était sur une trajectoire qui ne l’aurait pas permis de prendre correctement le virage sans heurter Verstappen.

"Quand vous regardez l’incident de près, Max a pris une ligne plus large dans Copse par rapport à Leclerc lorsque Hamilton l’a dépassé dans la course. Hamilton a freiné tard et a dépassé le virage. Il roulait à une vitesse telle qu’il n’allait jamais atteindre la corde du virage et sa trajectoire à travers Copse signifiait qu’il ne raterait pas Max, même avec un freinage, il a été très au large après l’accident."

"La réalité est que Hamilton doit maintenant se faire au fait qu’il a une voiture qui est maintenant compétitive en face de lui. Il ne peut pas faire n’importe quoi. Je suis d’accord que les deux pilotes doivent se respecter, mais Hamilton était l’agresseur dimanche."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less