Formule 1

Red Bull réfléchit à une réclamation contre l’aileron avant de Mercedes F1

Maintenant que l’affaire de l’aileron arrière est réglée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 juin 2021 - 10:36
Red Bull réfléchit à une réclamation (...)

Red Bull espère que la FIA va traiter la flexibilité de l’aileron avant comme a été traitée celle de la flexibilité de l’aileron arrière de la Red Bull. Incriminée pour son aileron arrière, la RB16B a passé les nouveaux tests de rigidité et a signé la pole position et la victoire en France.

Christian Horner, le directeur de l’équipe, est heureux que Red Bull ait pu garder le même niveau de performance avec les nouvelles directives sur les ailerons, mais aussi sur les pneus, puisque les pressions ont été rehaussées à la suite des crevaisons de Bakou.

"Nous avons montré que notre performance n’est pas dépendante d’un aileron flexible ou de pressions de pneus" a déclaré Horner samedi, ce qui a été confirmé dimanche par la victoire de Max Verstappen et le podium de Sergio Pérez.

Mais Helmut Marko a expliqué que Red Bull n’en avait peut-être pas fini avec la flexibilité des ailerons, et que celle de l’aileron avant de Mercedes F1 était un véritable sujet pour Red Bull.

"Porter réclamation ? Nous le ferons peut-être" note l’Autrichien. "Nous n’aurions pas de problème si leur aileron avant était moins flexible. La FIA travaille sur cela. Il y a déjà assez de vidéos. Nous espérons que tout soit fait comme pour l’aileron arrière, nous verrons ce que la FIA a à en dire."

Mercedes a été pris à son jeu de l’Espagne en France et n’a pas réussi à contrer ou anticiper la stratégie de Red Bull. Marko explique que l’objectif était de pousser la rivale de Red Bull à la faute, que la stratégie a été envisagée longtemps à l’avance, et que Pérez a joué un grand rôle dans celle-ci.

"Quand nous mettons Mercedes sous pression, ils font des erreurs. Et nous ne ferons qu’augmenter la pression à l’avenir. Nous avons travaillé relativement tôt dans cette direction en laissant Perez dehors plus longtemps. Donc sans Pérez, s’il n’était pas aussi ouvert d’esprit, nous n’aurions pas pu faire tout ça."

"Nous pensions rattraper Hamilton à trois tours de l’arrivée, donc c’était un peu angoissant quand ça s’est joué si près de la fin. Mais la stratégie, l’arrêt au stand, et bien sûr Max qui a tout fait parfaitement, tout s’est additionné."

Le père de Max Verstappen, Jos, est surpris du résultat du GP de France : "Avant de venir ici, j’avais du mal à croire que nous pouvions gagner. C’est traditionnellement une piste plutôt réservée aux Mercedes. Cela nous donne la confiance que nous pouvons gagner sur n’importe quel circuit."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less