Red Bull : Newey salue le ’travail superbe’ de Verstappen

Et celui "des gars et filles de l’usine" pour le titre mondial pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 octobre 2022 - 13:25
Red Bull : Newey salue le 'travail

Adrian Newey ne pensait pas que Max Verstappen avait gagné le titre mondial, Red Bull n’ayant pas saisi la subtilité du règlement revu cette année au niveau des barèmes de points. C’est Charles Leclerc qui a fait comprendre au concepteur de la RB18 que la couronne était gagnée.

"La plus grosse surprise est d’avoir gagné ! Nous avons tenter de récupérer le meilleur tour et nous pensions avoir raté le titre d’un point. J’étais sous le podium et Charles est venu me voir pour me dire très gentiment ’félicitations’. J’ai pensé c’est gentil, sans comprendre, puis c’est apparu, c’était marqué ’champion du monde’" a déclaré Newey.

"Nous sommes absolument ravis, Max a fait un travail superbe. Les premières courses étaient très serrées entre Ferrari et nous selon les circuits. Mais les gars et les filles à l’usine ont fait un travail incroyable pour développer la voiture, et ont réussi à le faire à un point où nous sommes compétitifs sur tous les circuits."

Newey salue aussi les performances de Sergio Pérez cette année, vainqueur à Monaco et Singapour : "Checo a fait un travail fantastique cette année, il a été le maître des circuits urbains sous la pluie. Aujourd’hui, il a encore piloté superbement sur le mouillé, il a réussi à maîtriser son utilisation des intermédiaires car il savait que ce serait difficile."

L’ingénieur confirme que les conditions de course étaient difficiles, surtout avant le drapeau rouge. En revanche, il révèle que la décision de chausser les pneus intermédiaires n’a pas été difficile, grâce à Sebastian Vettel.

"Avant le drapeau rouge, c’était très difficile. C’était très bien de déployer le drapeau rouge car les voitures avaient de l’aquaplaning et il y avait trop de pertes de contrôle. La direction de course a fait un bon travail sur l’interruption et la reprise de la course."

"Les pneus intermédiaires étaient les pneus les plus rapides. La question était de savoir quand il fallait passer de l’un à l’autre. Mais une fois que Sebastian est rentré et a allumé les secteurs en violet, c’était assez évident qu’il était temps de le faire."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos