Formule 1

Red Bull n’a pas voulu se joindre à l’appel contre la Mercedes rose de Racing Point

Une affaire très importante pour l’avenir de la F1

Recherche

Par Olivier Ferret

10 août 2020 - 11:28
Red Bull n’a pas voulu se joindre à (...)

Cinq équipes en tout ont notifié leur intention de faire appel du jugement de la FIA dans l’affaire Racing Point. L’équipe elle-même, qui trouve la sanction injuste et estime qu’elle était dans son bon droit, et 4 concurrents : Renault F1, McLaren, Williams et Ferrari.

Ces équipes souhaitent évidemment avoir en priorité des éclaircissement sur l’avenir de la F1 et ce qui peut être autorisé. Ferrari va même plus loin et accuse, comme Steiner, Mercedes d’avoir délibérément passé certaines informations à Racing Point.

"Pour nous, c’est comme copier les devoirs de quelqu’un à l’école. Il y a ceux qui copient mais il y aussi ceux qui passent leur travail aux copieurs," lançait hier soir Mattia Binotto, dans un dernier point sur l’affaire.

La FIA a déjà fait savoir qu’elle travaillait pour qu’on ne retrouve pas un jour 10 copies de Mercedes sur la grille de départ mais il n’est pas certain que Ferrari soit satisfaite de cette seule réponse.

Mais une autre équipe était aussi très intéressée par ces éclaircissements, comme le déclaraient chez Red Bull Christian Horner et Helmut Marko. La marque autrichienne possède aussi AlphaTauri et savoir ce que l’équipe B pourra faire dans l’avenir est hautement important pour eux.

Pourtant Red Bull a décidé de ne pas se joindre à l’appel. Pourquoi ?

"Nous avons nos raisons, nous n’avons pas voulu nous joindre à ces équipes," répond simplement Helmut Marko, qui suggère également qu’il y avait maintenant "assez d’équipes sur le débat" pour que l’affaire ne se termine pas sans de profonds éclaircissements des règles en la matière.

Red Bull

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less