Red Bull : La conception de la RB18 était ’potentiellement un désastre’

L’équipe a avancé à l’aveugle en début d’année

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 octobre 2022 - 11:23
Red Bull : La conception de la RB18 (...)

Red Bull a révélé que la création de la RB18 avait été compliquée, notamment parce que l’équipe technique ne savait pas si le concept était réussi. Le fait de devoir avancer sans avoir de connaissance de ce que faisait la concurrence n’a pas été simple, mais les premiers essais ont été rassurants.

"Je suppose que, dans le cadre de nouvelles réglementations, il est toujours difficile de savoir si vous avez fait la bonne chose ou non" a expliqué Rob Marshall, le directeur de l’ingénierie de Red Bull, au podcast F1 Nation.

"Je pense que nous sommes arrivés au premier test, et nous avons constaté qu’en fait, ce que nous avions fait n’était pas trop loin du rythme. Nous ne semblions pas avoir de difficultés sur certains points avec lesquels d’autres personnes avaient clairement des problèmes, et beaucoup ont continué à en avoir."

"Je ne pense pas que ce soit un grand triomphe de la conception. Mais nous avons certainement évité certaines peaux de banane de conception, et tout ce sur quoi les autres équipes ont glissé."

Marshall note que la grosse difficulté de ce concept était le fait de tout devoir reprendre à zéro par rapport à la RB16B de 2021 : "Il n’y avait pas un seul écrou ou boulon de reporté sur la voiture."

"Les règles aérodynamiques étaient différentes, les règles du châssis étaient complètement différentes, il y avait une nouvelle suspension, une nouvelle boîte de vitesses, il n’y avait rien dont on pouvait vraiment se dire ’cette partie est bien, donc au moins on n’a pas à s’inquiéter de ça’."

"Tout cela était potentiellement un désastre mais, heureusement, rien ne l’a été et, au cours de l’année, nous avons été en mesure d’aplanir certains des petits problèmes que nous avions et de construire sur cette base."

Un programme de développement "merveilleux"

Pour le développement de la RB18, Red Bull a essayé de comprendre comment ramener sa voiture au plus près du sol sans trop l’être, ce qui a notamment été le problème de Mercedes F1 cette année, avec une voiture impossible à éloigner de l’asphalte.

"Ce sont des bêtes différentes. Il suffit de regarder celles de l’an dernier pour se rendre compte que l’une de nos principales préoccupations était la hauteur de caisse" a déclaré Paul Monaghan, ingénieur en chef dans la conception du projet.

"Par rapport à la Mercedes, nous étions beaucoup plus hauts sur la hauteur de caisse arrière, comme la plupart des autres personnes. Maintenant, vous avez une voiture à effet de sol, qui a besoin d’être proche du sol, mais on ne peut pas être trop proche du sol, et qui doit fonctionner sur une plage de vitesse où elle génère de l’appui."

"Vous avez des pneus qui s’écrasent sous les charges, donc nous sommes hauts à basse vitesse et bas à haute vitesse. Nous essayons de maintenir toute la plate-forme près du sol. C’est une voiture à effet de sol, ce n’est pas une surprise."

"Nous nous sommes battus avec un merveilleux programme de développement, des gens très compétents, pour avoir une voiture qui peut faire face. Nous semblons être sur un bon filon de développement, donc nous devons garder la tête basse et continuer à avancer."

Adrian Newey, le concepteur de la RB18, est heureux que son principal défaut ait pu être rapidement corrigé : "C’est devenu l’une de ces saisons de rêve. Au début, c’était très serré avec Ferrari."

"Ils étaient plus rapides sur certains circuits, nous étions plus rapides sur d’autres. Nous avions un sous-virage inhérent à la voiture que nous avons réussi à éliminer et, en améliorant cela, nous avons réussi à avoir une voiture qui a été compétitive sur tous les circuits."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos