Red Bull : Horner détaille les raisons du dépassement de budget

Il veut prouver la bonne foi de l’équipe

Recherche

Par Franck Drui

29 octobre 2022 - 09:05
Red Bull : Horner détaille les (...)

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a expliqué comment son équipe avait dépassé le plafond budgétaire de la Formule 1 en 2021.

La FIA a annoncé hier que l’équipe avait été condamnée à une amende de 7 millions de dollars pour la violation et à une réduction de 10% de son allocation de tests aérodynamiques pour 2023.

Avant l’annonce de la décision de la FIA, Horner a insisté à plusieurs reprises sur le fait que la soumission du plafond des coûts de l’équipe était dans la limite fixée par l’instance dirigeante du sport. La FIA a confirmé que les coûts soumis par Red Bull s’élevaient à 114,293 millions de livres sterling, à l’intérieur du plafond de 118,036 millions de livres sterling.

Cependant, la FIA a jugé que Red Bull avait "inexactement exclu et/ou ajusté des coûts s’élevant à un total de 5 607 000 £". Une fois ceux-ci ajoutés, Red Bull avait dépensé 1,8 million de livres sterling en trop.

Une information annoncée à Suzuka

La FIA avait initialement prévu de délivrer des certificats de conformité aux équipes le 5 octobre, mais a reporté son annonce. Horner a été informé de leur décision quatre jours plus tard, au lendemain de la victoire de Max Verstappen au championnat à Suzuka.

"Quatre-vingt-dix minutes après que Max Verstappen a remporté le championnat du monde des pilotes à Suzuka, j’ai été informé que nous étions en fait en infraction avec le règlement à hauteur de 1,8 million," a-t-il expliqué à Mexico.

"Encore une fois, nous avons été extrêmement surpris par cela, ayant estimé que nous avions expliqué chacun des points qui ont été discutés."

Une soumission incorrecte au niveau des taxes payées ramènent le dépassement réel de Red Bull à 432,652 livres, soit 0.37% au dessus du plafond.

Un dépassement de 0,37 % selon lui

Horner a insisté sur le fait que les dépenses excessives de l’équipe auraient donc pu être bien inférieures à ce qu’elles étaient si tous ses papiers avaient été en règle par rapport à ce que la FIA autorisait.

"La FIA a reconnu qu’il y avait des facteurs atténuants en particulier pour un élément spécifique où, essentiellement, nous avions payé en trop dans le plafond le montant de la taxe. Nous n’avions pas exclu 1,4 million de livres de taxe qui était un élément excluable."

"Ainsi, lorsque vous tenez compte de cela, cette violation de 1,8 million de livres sterling devient, comme l’indique clairement la FIA dans son communiqué, un peu plus de 400 000 livres sterling. Donc, une violation de 0,37% est essentiellement ce dont nous parlons."

Horner pense également que Red Bull a raté l’opportunité de réduire ses coûts liés aux pièces inutilisées. Il soupçonne que des équipes rivales ont pu bien interpréter le choses et en profiter.

"Il y a eu une modification de la réglementation en juin après la soumission qui, si nous avions été autorisés à soumettre à nouveau, nous aurait apporté un avantage d’environ 1,2 million de livres de pièces inutilisées et la manière dont ces pièces inutilisées sont comptabilisées et traitées. Cela, selon nous, a été adopté par d’autres équipes dans leurs soumissions. Donc ce sont plutôt elles qui ont eu un avantage financier au final !"

Horner justifie les 13 points de dépassement

Comme on vous l’expliquait hier, Red Bull a incorrectement exclu ou ajusté 13 postes de dépenses qui auraient dû être inclus. Horner a expliqué que certains de ces coûts étaient liés aux frais de restauration, aux indemnités de maladie et au personnel.

"La restauration au sein de Red Bull a toujours été un avantage qui a été fourni par le groupe. C’est un avantage de travailler au sein du groupe Red Bull que la nourriture et les boissons gratuites ont toujours été fournies."

"Par conséquent, dans le cadre de la politique de Red Bull, nous l’avons considéré comme un coût exclu. C’est agressif, mais acceptable à nos yeux."

"La FIA a adopté un point de vue différent à ce sujet et a dit que la nourriture n’était pas à exclure. C’est normal. Mais ce qui était inclus, c’était l’ensemble de la facture de restauration de toute l’entreprise. Donc 1,4 million de livres sterling de nourriture, de boissons, de cafés, tous ceux d’entre vous qui sont venus à Milton Keynes au cours des 12 derniers mois ont contribué à notre dépassement de budget."

"Red Bull Powertrains n’a rien à voir avec Red Bull Racing, son activité cette année, les coûts sont inclus. Il y a donc une différence d’opinion sur la façon dont cela a été appliqué."

Les gens en arrêt maladie ne travaillent plus

Red Bull et la FIA ont également divergé sur l’inclusion des indemnités de maladie : "Nous avons toujours été d’avis que nous voulions soutenir notre personnel, dans la maladie et dans la santé."

"Et lorsque des membres du personnel ont été en congé maladie de longue durée, nous les avons soutenus, comme nous continuerons à le faire à l’avenir."

"Nous avons estimé que l’indemnité de maladie, parce que la personne n’a pas joué de rôle dans l’équipe de Grand Prix pendant une période de huit mois, constituait un coût exclu. Malheureusement, le règlement peut être interprété de deux façons."

Horner précise que selon le règlement, "si la personne était décédée, ce qui n’a heureusement pas été le cas, le coût aurait été exclu."

Pourquoi Dan Fallows a été exclu du budget

Enfin, le Britannique a expliqué pourquoi le salaire de Dan Fallows, écarté de l’équipe avant son transfert chez Aston Martin, était selon Red Bull à exclure du budget : "Nous avions un membre du personnel senior en contrat à durée déterminée, qui s’est vu proposer une offre hollywoodienne par une autre équipe."

"Et à ce moment-là, son cœur et son esprit n’étaint pas dans l’entreprise. Il a donc été transféré de l’activité Formule 1 à notre activité Advanced Technology, qui conçoit actuellement la [voiture de route] RB17 et les projets de la Coupe de l’America, parmi une myriade d’autres projets."

"Il a ensuite quitté l’entreprise, mais le temps qu’il a passé hors de l’activité Formule 1 a été inclus dans le plafond. Donc, encore une fois, c’est quelque chose que nous estimions avec véhémence être des coûts excluables."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos