Red Bull exclut un rachat, Porsche devra se contenter d’un partenariat

Horner change très nettement de ton

Recherche

Par Franck Drui

2 septembre 2022 - 14:57
Red Bull exclut un rachat, Porsche (...)

Changement de ton très clair aujourd’hui du côté de Red Bull concernant une association avec Porsche.

Le rachat de 50% de l’équipe semble tomber à l’eau ou devoir être sérieusement modifié : le patron de Red Bull Racing, Christian Horner, a indiqué que Porsche ne serait pas en mesure de racheter l’équipe et devra entrer en Formule 1 aux conditions de Red Bull si un accord doit être conclu.

Porsche veut rejoindre la grille de F1 en 2026 avec la marque sœur du groupe Volkswagen, Audi, mais au lieu d’un projet autonome avec sa propre équipe - comme Audi le prévoit - Porsche espérait s’associer à Red Bull.

Un document divulgué en juillet a révélé que Porsche avait l’intention d’acheter 50% de Red Bull Technology, la société qui développe et fabrique les voitures et les pièces de Red Bull Racing et AlphaTauri.

C’était une étape au-delà de l’accord avec Red Bull Powertrains, société créée pour construire le premier moteur de F1 en interne de Red Bull.

Une participation de Porsche était préconisée par le propriétaire de Red Bull, Dietrich Mateschitz, mais Horner, Helmut Marko et Adrian Newey - les trois têtes pensantes de l’équipe - veulent s’assurer que l’équipe de Milton Keynes reste au contrôle.

"Red Bull a toujours été une équipe indépendante, c’est l’une de nos forces," explique Horner ce vendredi lors du Grand Prix des Pays-Bas.

"Cela a été l’épine dorsale de ce que nous avons accompli et de notre capacité à agir rapidement et cela fait partie de l’ADN de qui nous sommes."

"Nous ne sommes pas une organisation gérée par une entreprise et c’est l’une de nos forces et la façon dont nous fonctionnons en tant qu’équipe de course et c’est une condition préalable absolue pour l’avenir."

Red Bull Racing reste ouverte à un partenariat avec Porsche, mais il faut que Porsche accepte d’être un partenaire moteur uniquement.

"Les partenaires potentiels de l’équipe doivent décider s’ils veulent venir ou non d’ici la mi-octobre. Mais cela devrait se faire dans la culture que nous avons."

Quant à un retour officiel de Honda, là aussi, cela ne pourrait être qu’en partenariat avec Red Bull via Powertrains.

"Honda s’est retiré de la F1, ils ont respecté l’accord que nous avons avec le HRC. Ils s’agitent de nouveau pour 2026, mais évidemment notre train a quitté la gare, nous nous sommes engagés dans des investissements au sein de Red Bull Powertrains. Nous sommes environ 300 personnes travaillant actuellement sur ce moteur 2026, ils devraient donc s’adapter - tout accord avec un partenaire potentiel devra s’y conformer."

"Avec toute l’équipe sous un même toit, cela présente des avantages de synergie entre châssis, aéro et moteur."

Red Bull

Audi - Porsche - VW

Info Formule 1

Photos

Vidéos