Formule 1

Red Bull est toujours choquée par la fiesta de Mercedes et Hamilton

Ses rivaux étaient au courant de l’hospitalisation de Verstappen

Recherche

Par Olivier Ferret

23 juillet 2021 - 20:36
Red Bull est toujours choquée par la (...)

Max Verstappen a été vu en train de descendre de sa Red Bull après l’accident de Silverstone, avant d’être emmené au centre médical et plus tard à l’hôpital de Coventry pour des examens complémentaires.

Le Néerlandais, choqué sur le coup, n’a pas de séquelle de l’accident à part un corps un peu endolori. Mais, presque une semaine après le crash, Christian Horner critique encore ce soir l’attitude de Mercedes, pour ne pas avoir demandé à Hamilton de se retenir dans ses célébrations après l’arrivée.

"Je suis toujours déçu du niveau des célébrations vécues à la suite de l’accident. L’équipe Mercedes était consciente de la gravité de l’accident, Max étant signalé comme ayant été hospitalisé et nécessitant des contrôles supplémentaires."

"Il est inimaginable de ne pas informer votre pilote de la situation, pour l’empêcher d’en faire trop au cas où il ne ferait pas preuve de la retenue nécessaire lors de sa célébration d’après-course. Et en particulier lorsque c’était à la suite d’un incident pour lequel il a été pénalisé."

Concernant l’état de choc de Verstappen, Horner a souligné que Verstappen était initialement "incapable de répondre sur la radio de l’équipe" après l’impact à 51G.

"À ce moment-là, vous oubliez tout le reste, à part la sécurité du pilote, une personne qui est comme une famille pour nous tous et cela vous rappelle les risque et les joies de notre sport."

"Quand il a enfin pu parler, le soulagement a été énorme, puis le voir sortir de la voiture par l’équipe médicale, bien qu’un peu étourdi et ayant besoin de soutien, a été un sentiment incroyable."

Horner a enfin répondu aux récents commentaires de Toto Wolff, qui a estimé que la critique de Red Bull à l’encontre de Hamilton était de nature personnelle.

"Au moment où vous avez un pilote à l’hôpital et que l’étendue des blessures n’a pas encore été précisée, que votre voiture a été détruite et que les commissaires ont pénalisé le pilote considéré comme responsable, il est naturel que l’émotion vienne en jeu, pour toutes les personnes impliquées, que vous vous sentiez lésé ou victorieux."

"J’ai également ressenti que le récit de Mercedes selon lequel Max était trop agressif à ce stade était injustifié. Il suffit de considérer le fait que Max n’a aucun point de pénalité sur son permis et n’a été reconnu coupable d’aucune erreur de jugement en piste ces dernières années. Le débutant agressif de 17 ans en F1 auquel Hamilton fait référence n’est pas le Max Verstappen d’aujourd’hui, tout comme Hamilton n’est pas le même pilote qu’il était lorsqu’il est entré dans le sport."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less