Formule 1

Red Bull est désormais la ‘deuxième force’ selon Brawn

Il salue aussi le week-end réussi de Gasly

Recherche

Par A. Combralier

16 juillet 2019 - 17:26
Red Bull est désormais la ‘deuxième (...)

En rythme de course, depuis le Paul Ricard en particulier, Red Bull est au moins au niveau des Ferrari. Charles Leclerc a eu toutes les peines du monde à résister à Max Verstappen, que ce soit au Red Bull Ring ou plus récemment à Silverstone. Devant Red Bull en début de saison, Ferrari voit ainsi l’équipe autrichienne devenir une menace sérieuse pour la 2e place du classement des constructeurs, derrière Mercedes.

Selon Ross Brawn, Red Bull est apparue, à la fin du week-end de Silverstone, comme la « deuxième force » du plateau.

« Même si aucun pilote Red Bull n’est monté sur le podium, l’équipe de Milton Keynes s’est encore rapprochée de Mercedes et Ferrari en qualifications, et était un cran au-dessus de Ferrari durant la course, sur le plan de la performance. Au bout du compte, seule la collision entre Max Verstappen et Sebastian Vettel a mis fin aux chances du Néerlandais de finir sur le podium. »

L’association Red Bull-Honda monte ainsi en puissance, et les défauts du châssis comme de l’unité de puissance sont en train d’être gommés, poursuit le manager des sports mécaniques pour Liberty Media.

« Les progrès de l’équipe sont dus pour moitié à Red Bull – qui, sur le plan du châssis et de l’aérodynamique, a prouvé, une de fois de plus, qu’elle était très solide dans le développement – et pour moitié à Honda – qui, indubitablement à la surprise de quelques personnes, a progressé au niveau du rythme et de la performance de leur unité de puissance. »

Honda voit enfin le bout du tunnel, et selon Ross Brawn, il s’agit d’une nouvelle importante non seulement pour Red Bull, mais encore pour la F1 en général.

« Il est important pour la F1 que Honda revienne au sommet, afin de rendre meilleure la compétition. Il y a deux ans, il y avait un vrai risque pour que Honda mette fin à son engagement dans l’ère hybride. Et il est très appréciable qu’ils aient trouvé un moyen de progresser sans se mettre trop de pression, grâce à cette dernière saison avec Toro Rosso, avant de joindre leurs forces à celle d’une écurie de pointe de la trempe de Red Bull. »

« Notre but est de faire en sorte que les quatre motoristes soient associés à une équipe authentiquement compétitive, et cela se met désormais en place. Parce qu’il ne faut pas oublier que Renault, qui a gagné des courses depuis 2014 avec Red Bull, réalise de bons progrès, en tant qu’écurie d’usine mais aussi en tant que fournisseur d’une écurie McLaren en immenses progrès. »

Chez Red Bull, il n’y a pas que le moteur ou le châssis qui progressent ; Pierre Gasly, 4e de l’épreuve anglaise, a enfin réalisé une prestation solide. Le Français a terminé à 3 dixièmes de Max Verstappen en qualifications, et il s’est classé devant son coéquipier en course – certes en profitant de l’accrochage causé par Sebastian Vettel.

« C’était enfin un bon week-end pour Pierre Gasly » souffle aussi Ross Brawn. « Après un début de saison difficile, il a enfin fini une course devant son coéquipier, ce qui est toujours le premier objectif de tout pilote. »

« Gasly a souffert dans chacune des neuf courses ayant précédé Silverstone ; mais ce week-end, l’histoire était différente. Dès le vendredi matin, quand il a signé le meilleur temps en EL1, et de nouveau en qualifications, quand il a surpassé le quadruple champion du monde Sebastian Vettel, il était clair que Pierre Gasly avait trouvé sa zone de confort avec la RB15. »

« Ensuite, en course, Pierre était dans le coup. Il a tiré profit des opportunités qui se sont présentées à lui pour finir 4e. Cela devrait lui donner un bel élan pour sa saison, en plus des progrès clairs que l’équipe a faits avec la performance de la voiture. Red Bull est une rude école pour les jeunes, et seuls ceux qui sont bien armés peuvent progresser. Pierre en est bien conscient, et maintenant, il a sorti ses griffes. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less