Formule 1

Red Bull est confiante en ce jour J pour le gel des moteurs en F1

"Je pense que ça se passera bien" selon Marko

Recherche

Par Olivier Ferret

25 janvier 2021 - 09:11
Red Bull est confiante en ce jour J (...)

C’est le jour J pour Red Bull : un vote électronique est organisé entre les équipes, la FIA et la FOM pour se mettre d’accord sur un gel des moteurs en 2022 et diverses modalités, encore non confirmées.

De cet accord dépendra l’officialisation de la reprise du programme d’exploitation des moteurs Honda F1 par Red Bull Technology, ce qui permettra à Red Bull Racing et AlphaTauri de continuer jusqu’à ce que de nouveaux moteurs (2025-2026) arrivent dans le sport.

Le Dr Helmut Marko est évidemment plein d’espoir pour ce vote.

"Je pense que ça se passera bien pour nous," confie-t-il à quelques heures de la décision.

"Il y a déjà un plafond budgétaire pour les coûts d’exploitation, un autre arrivera pour les pilotes, la seule chose qui reste illimitée est le coût du moteur. Il est donc en fait logique que les choses aillent dans cette direction."

Marko ajoute qu’il y avait déjà "plus ou moins" une approbation pour le gel du moteur, avec le principal point en suspens qui reste un accord sur "une sorte de filet de sécurité" dans le cas où le gel ne permettrait pas de résoudre un éventuel déficit de performance d’un constructeur.

"Si, par exemple, quelqu’un est à plus 2% du chiffre de puissance le plus élevé. Mais il est encore temps pour décider d’un mécanisme. Le plus important est le gel avant tout. C’est une question de coût et donc la possibilité pour nous d’entretenir et d’utiliser les moteurs Honda par nos propres moyens."

L’Autrichien confirme que renouer avec un fournisseur de moteurs comme Renault n’était pas une option pour Red Bull.

"Lorsque vous achetez un moteur, vous obtenez quelque chose qui est conçu pour les besoins de ce constructeur. À moyen terme, vous avez besoin de votre propre moteur ou partenaire moteur pour réussir. Je pense que la décision de faire cela par nous-mêmes a été courageuse et un investissement financier majeur."

"Mais la nouvelle réglementation sur les moteurs 2025-2026, qui fixera une limite de coût et sera beaucoup plus simple, nous donnera alors l’indépendance dont nous avons besoin pour réussir à l’avenir également," conclut-il, laissant donc entrevoir un avenir possible en tant que motoriste pour Red Bull.

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less