Formule 1

Red Bull envisage des partenariats pour ses moteurs 2022 et 2025

Un sponsoring d’abord avant l’arrivée de Volkwagen et Porsche ?

Recherche

Par Olivier Ferret

9 mars 2021 - 10:17
Red Bull envisage des partenariats (...)

Red Bull a déjà entamé des démarches pour s’associer à des entreprises ou à des constructeurs automobiles pour son propre moteur en Formule 1 dès 2022, sans oublier celui à venir en 2025.

Après des années à se plaindre d’avoir été cliente de Renault, Red Bull a pu signer avec Honda... avant que les Japonais ne décident de se retirer officiellement à la fin de cette année. L’équipe autrichienne reprendra toutefois l’exploitation du moteur à son propre compte, avec possibilité de le faire baptiser par un sponsor (qui ne pourra être un constructeur automobile).

"Lorsque Honda a annoncé son retrait, nous avons été obligés de revenir à une position d’équipe cliente. Mais nous avons convenu que nous ne voulions pas le faire de cette façon, et que ce n’était pas non plus notre philosophie. Nous devions donc trouver une autre solution," explique Helmut Marko.

C’est ainsi qu’est né Red Bull Powertrains, en cours de création dans un bâtiment de l’équipe à Milton Keynes. La vision porte à la fois sur la période 2022-2024 mais aussi sur 2025 et après.

"L’équipement dont nous disposons est tel que nous pouvons non seulement nous occuper de la maintenance, mais aussi développer un nouveau moteur pour 2025 qui devrait être plus simple et moins cher que les précédents. Nous serons pratiquement autosuffisants."

Ces derniers jours, le groupe Volkswagen et Porsche ont annoncé leur intérêt quant au moteur que la F1 souhaite développer pour 2025. Etant donné les liens étroits dans le passé entre Red Bull et VAG, y a-t-il des discussions en cours ? Marko ne répond pas directement à cette question.

"Nous parlons à des entreprises d’éventuels partenariats, mais rien n’est encore fixé. Il y a 2022 et 2025, ce sont deux sujets différents."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less