Red Bull : Albon ’trop gentil’, Gasly ’cherchait des excuses’ selon Marko

Le consultant donne son avis sur les pilotes du giron

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 juillet 2022 - 08:18
Red Bull : Albon 'trop gentil',

Si Alex Albon pilote désormais pour Williams F1, le Thaïlandais reste lié au giron Red Bull en Formule 1. Et s’il brille cette année au volant de la monoplace la moins performante du plateau, le consultant Helmut Marko ne voit pas forcément en lui un champion du monde en puissance.

"Lewis Hamilton n’a pas détruit sa carrière, mais il s’est freiné lui-même," a déclaré l’Autrichien.

"Il était deuxième au Brésil en 2019 lorsque Hamilton l’a poussé en dehors de la piste. Puis Alex a voulu le dépasser par l’extérieur sur le Red Bull Ring en 2020 mais s’est à nouveau fait pousser dans les graviers."

"Il aurait pu remporter cette course mais est rentré les mains vides. Il lui a fallu beaucoup de temps pour s’en remettre."

"Alex est très rapide, mais je me demande s’il n’est pas trop gentil. Il est un peu comme David Coulthard : tout le monde l’apprécie, mais il n’était pas assez dur."

Au sujet de Yuki Tsunoda, qui vient d’enchainer deux bévues au Canada puis en Grande-Bretagne, Marko le considère comme un pilote "sujet à des explosions de colère, mais il est sacrément rapide, quoi que vous disiez."

"Nous croyons en lui et en son énorme potentiel. Lorsqu’il n’est pas stressé, il est vraiment drôle et sympathique. Tout le monde aime Yuki, même si personne ne peut exploser comme lui."

"Yuki est tout l’inverse d’un Japonais : ils sont généralement réputés pour leur courtoisie et leur discipline. Yuki n’a ni l’une, ni l’autre !"

Quant à Pierre Gasly, le consultant pense savoir pourquoi le Français n’a pas réussi chez Red Bull : "Il cherchait des excuses plutôt que de de régler ses propres erreurs."

En revanche, son travail chez AlphaTauri est salué : "Il est le leader de l’équipe et il fait des choses incroyables. Comme son compatriote François Cevert avant lui, il est rapide, effronté et dévoué aux belles choses de la vie."

Sergio Perez est un cas un peu à part, puisqu’il n’est pas passé par le giron Red Bull avant de devenir titulaire au sein de l’écurie autrichienne. Marko est quoiqu’il en soit impressionné par le Mexicain, qui monte en puissance cette année après une arrivée plus délicate.

"Il est arrivé avec une victoire à son actif et un très bon état d’esprit. Puis il a rencontré Max. Cela l’a amené à faire face à certaines incertitudes, notamment en qualifications."

"Checo est un super joueur d’équipe. Max ne serait pas devenu champion du monde sans lui."

"Dans la vie privée, il sait comment profiter de la vie. Il choisit lui-même ses hôtels et vit au sein de l’équipe avec ses propres conseillers. Je ne sais pas exactement ce qu’ils font tous, mais ce sont des personnes très gentilles."

Et bien sûr, au moment d’évoquer Max Verstappen, Marko est dithyrambique.

"Max est le pilote le plus rapide que nous ayons jamais eu. Il devient progressivement le pilote le plus complet. Il est ce genre de talent que vous voyez une fois par décennie."

"Cette combinaison parfaite de vitesse, de performance et de confiance en soi est unique. Il n’y a actuellement personne capable d’aller aussi vite que lui sur un tour."

"Max est un champion ayant reçu les outils parfaits pour sa carrière grâce à son père, et il est plus détendu que jamais depuis qu’il est devenu champion du monde."

AlphaTauri

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos