Formule 1

Red Bull admet avoir dû prendre des risques en concevant sa RB16

C’était la seule chose à faire pour rattraper Mercedes F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 décembre 2020 - 14:49
Red Bull admet avoir dû prendre des (...)

Red Bull a apporté une version très modifiée de sa voiture en 2020, pour ce qui aurait dû être la dernière année du règlement technique actuel. Finalement, les voitures seront utilisées deux saisons pour limiter les coûts, et la nouvelle partie avant apportée par Red Bull, vue comme osée en début d’année, sera utile l’année prochaine.

"Connaissant les résultats que nous avions obtenus l’année dernière avec la RB15 par rapport à nos concurrents, nous savions que si nous voulions les battre, nous devions prendre des risques" déclare le directeur technique Pierre Waché, qui justifie un concept si différent en fin de réglementation.

"Je sais que les risques étaient grands, mais si vous voulez créer un concept qui soit plus performant que celui de vos concurrents, la seule façon est de changer le type de concept."

"Si nous avions gardé le même concept que nous avions auparavant, le rythme de développement ne serait pas le même et le potentiel de celui-ci aurait pu être réduit par rapport à ce que nous avons maintenant. C’est pourquoi nous avons pris ce risque."

Un risque qui n’a pas été aidé par les difficultés techniques rencontrées par Red Bull, notamment sur la cohérence entre les données de soufflerie et de simulateur, et les résultats en piste : "Certains problèmes de corrélation ont créé un malentendu sur le comportement de la voiture."

"Nous avons eu des problèmes sur la voiture que nous n’avions pas prévus et il a fallu les résoudre pendant la saison, ce qui a créé une certaine incohérence en termes de performances. Mais ce problème ne créait pas l’incohérence elle-même, c’étaient davantage les tentatives pour le résoudre."

Malgré les progrès enregistrés, Red Bull a connu une année décevante : "Nous n’avons pas réussi ce que nous voulions. Un aspect positif est que Honda a fait un très bon travail. C’est quelque chose que nous devons reconnaître, le moteur n’était pas la limite, elle était plus de notre côté. C’est une très bonne nouvelle pour nous."

"Pour l’avenir, c’était un bon processus d’apprentissage, mais il est clair que nous n’avons pas atteint notre objectif et que nous avons été assez déçus. Les performances dans les virages à haute vitesse et les problèmes du châssis ont clairement été une déception pour nous."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less