Formule 1

Red Bull a les ressources pour développer son propre V6

De zéro ou en reprenant celui de Honda

Recherche

Par Olivier Ferret

3 octobre 2020 - 15:33
Red Bull a les ressources pour (...)

C’est une des hypothèses que Red Bull peut envisager pour 2022 et après : développer son propre moteur hybride afin de ne pas dépendre d’autres constructeurs.

Après l’annonce du retrait de la F1 de Honda à la fin de l’année prochaine, les équipes de Dieter Mateschitz doivent trouver une autre solution pour propulser leurs 4 monoplaces.

Ralf Schumacher estime qu’un programme moteur géré par Red Bull aurait du sens.

"Ils ont certainement la capacité et les ressources pour cela," indique l’ancien pilote de F1, aujourd’hui consultant pour la télévision allemande Sky.

"D’un point de vue financier, ce ne sera pas un problème. Ils peuvent repartir de zéro ou en se mettant d’accord avec Honda. Avec Honda, ils ont un partenaire qui peut leur offrir de l’aide pendant la phase de transition. En 2021, ils auront encore un moteur Honda. Peut-être que Red Bull peut prendre le relais, reprendre le département de développement de Milton Keynes (où Honda est basé pour sa logistique) après cette année. Ensuite, ils pourront le financer eux-mêmes."

Le problème, c’est que le développement est assuré au Japon, à Sakura.

"Ce n’est malheureusement pas l’endroit idéal pour développer un moteur dans une catégorie où toutes les équipes sont basées en Europe. Peut-être qu’un certain transfert est possible. Il y a des usines en Europe capables de développer un moteur de F1, à commencer par l’Autriche (chez AVL, qui collabore avec Honda, ndlr). Je suis certain que Red Bull étudie cette possibilité."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less