Formule 1

Red Bull a gardé au frais la Spec 4 du Honda pour Monza

Même si cela ne suffira pas pour battre Ferrari

Recherche

Par Olivier Ferret

5 septembre 2019 - 10:53
Red Bull a gardé au frais la Spec 4 (...)

Christian Horner espère que Max Verstappen pourra bien utiliser le potentiel de son nouveau moteur Honda en Italie, la Spec 4, même si cela va le condamner à partir du fond de grille.

Le directeur de Red Bull reconnait que son pilote a été frustré ce week-end à Spa. Honda n’a pas réussi à procurer au Néerlandais de la puissance tout au long d’un tour, peut-être parce que les Japonais ont encore été très prudents.

"Ils ont eu un peu peur parce qu’en Hongrie et lors des courses précédentes, Max avait utilisé longuement des cartographies très agressives. Et surtout à Budapest quand on a vu qu’on pouvait lutter pour la victoire face à Lewis Hamilton," révère Horner.

"Honda a vu les kilomètres du moteur, les modes de puissance utilisés et ils ont estimé qu’ils ne devaient pas sortir davantage de certains paramètres."

"Au final aucun de nos pilotes n’a utilisé la Spec 4 puisque Alex Albon a utilisé la Spec 2 en course, après avoir pris sa pénalité. Le but c’est qu’ils aient tous les deux des moteurs frais en Italie."

Horner pense que cette Spec 4 est "encourageante après les données enregistrées vendredi par Albon. Et aussi sur la Toro Rosso de Kvyat. Il y a vraiment les progrès attendus."

Le patron de Red Bull n’est pas déçu de voir partir Max Verstappen en fond de grille à Monza.

"Nos chances face à Ferrari sont minimes là-bas, ils ont fait un travail de folie, c’est le mot, sur leur moteur cette année. Leur vitesse à Spa était juste impressionnante. C’est clairement la nouvelle référence en termes de moteur. Derrière, cela converge entre Mercedes, Renault et Honda. Mais devant, il y a de nouveau un motoriste qui a pris un peu d’avance. Il est italien maintenant, plus allemand."

Honda

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less