Formule 1

Red Bull a demandé à la FIA d’inspecter la suspension de Mercedes F1

Les Allemands ont poussé le système un cran plus loin ces derniers temps

Recherche

Par Olivier Ferret

25 octobre 2021 - 14:29
Red Bull a demandé à la FIA d’inspecter

Red Bull a demandé à la FIA d’examiner la suspension arrière de Mercedes F1.

Christian Horner, le directeur de l’équipe, a fait référence à un "dispositif en ligne droite" qui abaisse l’arrière de la voiture, augmentant la vitesse de pointe de la W12 et qui, selon lui, a considérablement aidé Mercedes lors du Grand Prix de Turquie remporté par Valtteri Bottas. .

Red Bull a donc incité la FIA à examiner de plus près la suspension arrière des W12 mais l’enquête n’a pas été concluante.

Plutôt que d’être une innovation, le rapport indique que sept autres équipes font la même chose, certaines "encore plus radicalement que Mercedes" et Ferrari a admis qu’il s’agissait d’un "outil de réglage normal" pour eux depuis des années.

Mercedes embarque aussi ce système "depuis des années" et le train arrière est inchangé depuis le début de la saison 2020, avec le gel des monoplaces. L’équipe allemande n’a pas dépensé ses jetons sur cette partie.

Pour Horner, "cette clarification est la bienvenue. L’avantage varie d’une piste à l’autre. A Austin ils ont certainement moins joué avec car il y a suffisamment de virages rapides où vous ne pouvez pas abaisser trop l’arrière sans perdre l’appui. Ils ne peuvent donc pas en profiter autant en ligne droite."

"À Sotchi et à Istanbul, c’était possible. Mercedes nous a pris sept dixièmes dans les lignes droites."

Toto Wolff avait déclaré pendant le week-end que "tant qu’ils veulent gaspiller leur énergie sur quelque chose comme ça, ça ne peut que nous convenir."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less