Formule 1

Ravi de sa prolongation, Norris veut lutter pour le podium en 2021 avec McLaren

Ou peut-être un peu plus tard…

Recherche

Par A. Combralier

11 juillet 2019 - 20:17
Ravi de sa prolongation, Norris (...)

Lando Norris n’était pas « nerveux » au sujet de sa prolongation de contrat, et il y avait en effet de quoi : McLaren a – assez tôt dans la saison – annoncé que le line-up de 2019 serait aussi celui de 2020.

Prolongé aux côtés de son coéquipier, Carlos Sainz, Lando Norris est apparu très détendu en conférence de presse – au point de partir dans un fou rire, après une nouvelle facétie de Daniel Ricciardo, présent à ses côtés.

« Je suis très excité, c’est juste une bonne nouvelle » s’est félicité Lando Norris au sujet de sa prolongation.

« Je ne m’inquiétais pas à ce sujet, je ne me posais pas trop de questions, donc, j’avais assez confiance dans le travail que je réalisais cette saison. Oui, ça m’a rendu un peu heureux. »

« Cela ne va pas nécessairement me rendre plus confiant… J’ai toute confiance dans l’équipe, et elle a toute confiance en moi ; donc nous allons continuer à travailler dur, essayer de progresser, et je suis certain que Carlos et moi aurons à mener bien d’autres batailles amusantes ensemble. »

Cette prolongation arrive comme une récompense après une première moitié de saison fort convaincante pour Lando Norris…

« Les choses se sont passées raisonnablement bien récemment, donc avoir cette nouvelle, c’est un bonus, et bien sûr, je sais que je serai là l’an prochain, et cela me met dans une situation un peu plus confortable. »

« Si l’on se projette sur les deux années à venir, il y a encore beaucoup de progrès à faire de notre côté. Je veux courir face au gars à côté de moi [Lewis Hamilton] un peu plus ces deux prochaines années, et je ne parle pas que de moi, je pense aussi à l’équipe, c’est notre objectif. »

« Donc c’est ce sur quoi nous travaillons, c’est ce que nous commençons à obtenir, petit à petit, à grappiller. Cela prendra deux ans, peut-être plus que cela probablement. Mais nous aborderons cet objectif étape par étape. »

Dans le premier tour du Red Bull Ring, Lando Norris a eu un aperçu de ce qu’il aimerait voir plus souvent à l’avenir : il a bataillé, roue contre roue, au départ, contre la Mercedes de Lewis Hamilton.

« C’était sympathique. Je l’ai dépassé au premier virage. Je n’ai pas forcé le passage, c’était juste sympa. Ensuite, il avait une meilleure position pour aborder la ligne droite, derrière Valtteri Bottas, il avait l’aspiration. »

« Donc ce n’était pas une vraie lutte, il aurait été plus sympathique de tenir un peu plus longtemps, mais cette position, c’est notre objectif. Nous voulons être 3e, nous battre pour le podium. Donc c’était sympathique d’être là très momentanément. »

Pour l’anecdote, une heure après la conférence de presse, Lando Norris a assuré un évènement promotionnel pour McLaren. Le rookie a pris le volant d’une 720S, valant plus de 230 000 €, pour un « hot lap » aux côtés de Johnny Herbert. Mais dans l’enchaînement Maggots-Becketts, l’Anglais a perdu le contrôle de la supercar pour finir dans les graviers, à très haute vitesse ! La McLaren a dû être remorquée, après avoir subi bien des dégâts.

« C’est ce qui arrive quand vous confiez une voiture comme celle-ci à un jeune de 19 ans ! » a plaisanté un porte-parole de McLaren.

McLaren osera-t-elle demander à son jeune pilote de rembourser les dégâts ? En tout et pour tout, une 720S vaut environ la moitié de son salaire annuel…

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less