Formule 1

Ralenti du crash de Grosjean : mécontent, Vettel demande ‘du respect’ à la FOM

Nous sommes des êtres humains, pas des objets…

Recherche

Par Alexandre C.

4 décembre 2020 - 08:03
Ralenti du crash de Grosjean : (...)

A l’image de Daniel Ricciardo, Sebastian Vettel a fait partie des pilotes n’étant pas du tout satisfaits que la FOM rediffuse, pendant le drapeau rouge dimanche dernier à Bahreïn, les images de l’accident de Romain Grosjean en boucle.

Le pilote Ferrari n’a visiblement pas changé d’avis malgré les explications de la FOM. Il a même un peu haussé le ton devant les médias, à Sakhir, en rappelant (y compris aux fans) que les pilotes ne ressentaient décidément pas ce que les autres acteurs de la F1 vivent.

« Cela a probablement montré que nous sommes assis de deux côtés différents de la table. »

« C’est nous qui conduisons les voitures et nous sommes exposés au risque, en dépassant les limites, etc. et tous ceux qui nous regardent, y compris les médias, y compris les personnes à l’écran, etc. critiquent parfois le fait que ce n’est pas assez dangereux, pas assez excitant, etc. »

« Mais encore parfois, ici et là, j’aimerais qu’il y ait un peu plus de respect. Montrer les incidents encore et encore, je pense que ce n’était probablement pas la bonne façon de faire. »

Mais la FOM n’a-t-elle pas attendu des nouvelles rassurantes de Romain Grosjean avant de montrer les images ?

" Cela ne change pas le fait que les enfants regardaient le ralenti en boucle " lance Sebastian Vettel.

Dans un souci d’apaisement, Sebastian Vettel a cependant rendu hommage au travail effectué par la FIA sur la sécurité.

« Mais je pense qu’un certain risque sera toujours présent, dans la mesure où nous pouvons l’éliminer. C’est bon de voir qu’il y a un effort continu sur la sécurité et que la possibilité que nous ayons ce genre d’accidents soit prise au sérieux pour essayer de s’améliorer. »

« C’est un rappel du fait, espérons-le, pour l’autre côté, qu’il n’y a pas que des objets dans la voiture. Nous sommes des êtres humains et nous mettons notre vie en danger. Nous sommes heureux de faire ce que nous faisons parce que nous avons une grande passion pour ce que nous faisons. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less