Formule 1

Raikkonen s’est mis à adorer le simulateur en F1

Il y va avec "le sourire aux lèvres" maintenant !

Recherche

Par Olivier Ferret

9 août 2021 - 09:34
Raikkonen s’est mis à adorer le (...)

Kimi Raikkonen et son avenir : l’éventuel départ de la Formule 1 du Finlandais reste toujours un sujet, chaque année, au moment de la pause estivale.

Son avenir chez Alfa Romeo est incertain mais il reste toujours aussi détendu. La prolongation du contrat entre Alfa le groupe Sauber pourrait en effet jouer en sa faveur, même si Frédéric Vasseur aura le libre choix des pilotes.

Interrogé sur son avenir, juste avant de partir en vacances, Raikkonen a admis : "je ne sais pas, je ne sais toujours pas ce que je ferai l’an prochain."

"Je veux dire que je n’y ai pas encore vraiment beaucoup réfléchi et j’attends de voir ce qui se passe. Je ne suis pas stressé. Nous verrons ce qui se passera."

La saison jusqu’à présent n’a pas été excellente pour Raikkonen, dominé en qualifications par Antonio Giovinazzi. Sa science de la course l’aide à reprendre un peu le dessus mais cela devient de plus en plus difficile. Le Finlandais dispose aussi d’une Alfa Romeo qui réussit tout juste à passer la Q1 par moment.

"Il n’y a pas eu de hauts, seulement des bas," estime Räikkönen. "Mais c’est là où nous en sommes pour le moment. Sur certaines pistes, nous pouvons être dixième ou neuvième, mais la plupart du temps, nous ne parvenons tout simplement pas à être dans le top 10."

Que dire alors pour rassurer ses fans qui souhaitent le voir continuer ? À 41 ans, Kimi Raikkonen est le pilote le plus âgé de la grille de Formule 1, mais "son pilotage et sa motivation" sont toujours au top selon Vasseur.

"Je peux même vous dire que Kimi est devenu l’un des piliers de notre programme en simulateur. Nous avons fait de grands progrès avec cela ces derniers mois, et Kimi joue vraiment un rôle clé."

"Il n’aimait pas ça. Mais maintenant, lorsque nous demandons à Kimi d’être dans le simulateur à huit heures du matin, il est là, ponctuel, à huit heures et avec le sourire aux lèvres. Je ne doute donc pas qu’il soit toujours motivé par la F1."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less