Formule 1

Räikkönen perçoit ’un grand pas en avant’ chez Alfa Romeo

Par rapport à la Sauber qu’il avait testée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 février 2019 - 21:07
Räikkönen perçoit 'un grand pas en (...)

Après un premier test pour le compte de Sauber l’année dernière à Abu Dhabi, Kimi Räikkönen a pris ses fonctions de pilote Alfa Romeo ce jour à Barcelone. Au volant d’une C38 baptisée Stelvio en l’honneur du SUV de la marque italienne, il a terminé au cinquième rang et a parcouru plus de 100 tours du circuit de Barcelone. Cette première expérience s’est révélée très encourageante.

"C’est très positif" a déclaré Räikkönen. "On n’a pas besoin de faire de grosses choses sur la voiture. On fait juste quelques petites choses ici et là, je suis heureux. Les gars ont fait un très bon travail durant l’hiver et nous avons une voiture sur laquelle nous pouvons travailler. Nous pouvons progresser."

"Tout est normal par rapport à ce que j’avais testé l’année dernière, la Sauber, et c’est un grand pas en avant" poursuit le Finlandais, qui a fait un tête-à-queue en début de séance et plaisanté sur le fait qu’il "n’apprenait jamais rien de l’hiver. C’est toujours difficile de débuter dans des conditions très froides. Hormis cela, tout s’est bien passé, la voiture est très positive. C’est encore tôt, mais positif."

Malgré un temps perdu de seulement 37 minutes après son tête-à-queue, Räikkönen a contraint l’équipe à modifier son plan de route du jour, visiblement chargé, comme l’explique Fred Vasseur : "Ce genre de journée n’est pas focalisée sur la performance, le plus important est de se tenir au plan. Nous avions un plan clair avant et nous nous y sommes tenus."

"La performance, je ne dirais pas que ce n’est pas pertinent, mais personne ne connaît les quantités de carburant, les réglages du moteur et ainsi de suite. Nous devons être concentrés et rester concentrés sur ce que nous faisons, sur notre travail, et non sur une comparaison. Nous aurons 21 courses pour cela."

Alfa Romeo Racing

expand_less