Formule 1

Räikkönen frustré par un potentiel non exploité

L’Alfa Romeo n’a pas donné son maximum

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 mai 2019 - 18:01
Räikkönen frustré par un potentiel non (...)

Malgré un début de saison avec 100 % de courses terminées dans les points, Kimi Räikkönen avoue une certaine insatisfaction, sinon une frustration, de n’avoir pas réussi à extraire tout le potentiel de sa monoplace lors des premiers week-ends de l’année.

"Nous avons marqué des points au moins, mais je ne pense pas que l’on ait extrait quoi que ce soit de la voiture lors d’aucun week-end" a déclaré le Finlandais. "De ce côté-là c’est décevant, mais nous continuons à peaufiner les choses. C’est un jeune groupe de gens et nous avons besoin de faire les choses un peu mieux ici et là, et je suis sûr que ça s’avérera être bien."

Le dernier en date, à Bakou, s’est avéré très frustrant pour lui puisqu’il a été contraint de partir des stands après qu’une pièce de sa monoplace a été jugée non conforme. En réalité, elle avait été abîmée en Chine et l’équipe n’a pas eu le temps d’en concevoir une autre.

"Tout d’abord, nous n’avions pas prévu de commencer depuis les stands" poursuit Räikkönen. "Honnêtement, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Lors de la dernière course, j’ai eu un problème à la fin et j’ai cassé une dérive sur mon aileron, nous avons perdu de l’appui, et c’était surement pareil."

"Malheureusement, nous connaissions le problème après la dernière course et nous n’avons pas eu le temps de produire un nouvel aileron, et c’est ce qu’on récolte. Cela ne nous rendait pas plus rapides, mais c’est comme ça."

Il essaie toutefois de se montrer philosophe : "Nous avons marqué un point, c’est mieux que rien, mais c’était difficile, je n’avais pas vraiment d’appui. Je ne pense pas que nous ayons vraiment fait fonctionner les pneus et que nous en ayons tiré du grip, mais nous avons fait ce que nous avons pu et je présume que la prochaine course sera plus simple pour nous."

Alfa Romeo Racing

expand_less