Formule 1

Raikkonen fait son mea culpa après le départ volé, Giovinazzi pris en sandwich

Alfa Romeo ne pouvait pas espérer de points de toute façon selon Kimi

Recherche

Par Olivier Ferret

29 septembre 2019 - 16:21
Raikkonen fait son mea culpa après (...)

Kimi Raikkonen accepte sa responsabilité pour avoir anticipé le départ du Grand Prix de Russie, en s’élançant avant l’extinction des feux rouges.

Le Finlandais a reçu une pénalité pour cela, un passage obligé par la voie des stands, mais a pu compenser cela grâce aux effets de la voiture de sécurité, intervenue lors du début de la course.

"C’était de ma faute," reconnait le pilote Alfa Romeo.

"Nous avons pu revenir dans la course grâce aux Satety cars (virtuelle et réelle) afin de revenir dans le tour des leaders. Mais, honnêtement, nous n’étions pas assez rapides pour faire mieux aujourd’hui."

"Je n’étais pas capable de suivre les Toro Rosso et je n’ai réussi à en passer qu’une juste parce qu’elles se battaient entre elles et que l’un des deux à dû passer au large."

"Nous devons comprendre ce qui arrive parce que cela fait 4 courses de suite que c’est un cauchemar sur les longs relais. Qu’est-ce qu’on fait de mal ? Qu’est-ce qu’on peut améliorer ? Il n’y a qu’à Spa où on avait vraiment de la bonne vitesse. Le reste c’était juste limiter les dégâts depuis."

A noter que Raikkonen a pris ses deux premiers points de pénalité sur sa licence (12 points maximum sur 12 mois avant d’être suspendu pour une course) suite à ce départ franchement volé selon les commissaires, qui ont toutefois noté que le Finlandais n’en avait tiré aucun avantage.

Du côté d’Antonio Giovinazzi, c’est un accrochage dès le départ qui était au menu, avec une élimination de Romain Grosjean et une crevaison pour Daniel Ricciardo.

"Ce n’était définitivement pas le genre de course que j’espérais, mais c’est ainsi. Je me suis retrouvé coincé entre Ricciardo et Grosjean au milieu du premier tour : je ne sais pas si Daniel savait que j’avais Romain à l’extérieur, mais je me suis retrouvé pris en sandwich."

"J’ai essayé de relâcher l’accélérateur plus tôt et d’éviter le contact, mais c’était insuffisant et nous nous sommes touchés. Nous devrons vérifier s’il y a eu des dégâts supplémentaires, car le coup a été assez dur et la voiture n’était vraiment pas bonne durant le reste de la course."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less