Formule 1

Räikkönen en Q3 mais dans l’inconnu, Giovinazzi 16e

Alfa Romeo a très peu roulé en EL2

Recherche

Par A. Combralier

30 mars 2019 - 20:28
Räikkönen en Q3 mais dans l'inconnu, (...)

Kimi Räikkönen a frôlé l’élimination en Q1 aujourd’hui à Bahreïn, et c’eût été bien dommage au vu de sa performance en Q2 comme en Q3. Le Finlandais a signé le 9e meilleur temps des qualifications, mais grâce à la pénalité de Romain Grosjean, il partira 8e demain : de quoi viser quelques points.

Cependant, Alfa Romeo a très peu roulé en EL2, si bien que les deux pilotes sont quelque peu dans l’inconnu s’agissant des longs relais en condition de course.

« Nous avons tiré le maximum de la voiture aujourd’hui, et nous avons fait du bon boulot » souligne le Finlandais. « Le ressenti est bon dans la voiture, mais nous ne pouvons prédire à quoi ressemblera la course, puisque nous avons manqué les EL2 hier, nous n’avons pas fait de longs relais. La météo pourrait jouer un rôle décisif. J’ai entendu qu’il y aura du vent, donc nous verrons ce qu’il en sera. »

Antonio Giovinazzi a failli éliminer son coéquipier de la Q1, mais il devra se contenter de la 16e place, devant Nico Hulkenberg.

« Ce ne fut pas un week-end facile jusqu’à maintenant. Les EL2 étaient très importants pour nous hier, afin de voir où nous nous situions en qualifications comme en course. Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre pour demain. Les conditions seront assez différentes par rapport à ce que j’ai pu voir en EL1 et en EL3, donc nous ferons de notre mieux pour avoir une bonne course et progresser dans ce milieu de grille si serré. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, regrette lui aussi le très faible roulage en EL2, qui pourrait porter préjudice aux siens.

« Ce fut un week-end délicat pour nous jusqu’à présent. Nous avons eu un problème sur les deux voitures hier, et nous n’avons pu rouler en EL2. Nous manquons de données pour nos performances en qualifications et en longs relais, mais étant donné les circonstances, notre résultat a été solide aujourd’hui. Notre rythme est bon et les deux pilotes se sentaient à l’aise dans la voiture. Kimi partira du top 10, Antonio aura un défi devant lui : remonter dans un milieu de grille très serré. Nous pousserons dur et visons une double arrivée dans les points. »

Alfa Romeo Racing

expand_less