Räikkönen abandonne à Watkins Glen pour ses débuts en NASCAR Cup

L’ancien pilote de F1 faisait une prestation solide

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 août 2022 - 09:13
Räikkönen abandonne à Watkins Glen (...)

Kimi Räikkönen faisait ses débuts en NASCAR Cup Series à Watkins Glen, mais cette expérience s’est soldée par un abandon. Après deux apparitions dans les troisième et deuxième divisions de la NASCAR en 2011, Iceman était de retour outre-Atlantique, cette fois dans la catégorie principale.

L’équipe Trackhouse Racing, qui est la propriété de Justin Marks et du rappeur Pitbull, a lancé le Project 91 pour faire rouler des pilotes célèbres étrangers à la NASCAR, et cette voiture était confiée au champion du monde 2007 de F1.

Qualifié 27e, le Finlandais est vite remonté dans le top 20, et a roulé autour de cette position pour terminer 19e du Stage 1, la première partie de course. Grâce à une stratégie décalée, il était dans le top 10 au début de la deuxième partie de course, avant de terminer le Stage 2 hors du top 20.

A la relance pour la troisième et dernière partie de la course, il a été impliqué dans un accrochage entre Ross Chastain et Austin Dillon devant lui. Le ralentissement provoqué dans la chicane après cet incident a forcé Loris Hezemans, qui roule dans la voiture qu’avait pilotée Jacques Villeneuve au Daytona 500, à se décaler vers la gauche.

Les roues de Hezemans et Räikkönen se sont touchées, faisant légèrement décoller la Chevrolet Camaro du Finlandais, qui n’a pas pu la contrôler et a percuté le mur.

Les dégâts étaient importants et il a dû mettre pied à terre, ce qui signifie un abandon en NASCAR. Fataliste, le Finlandais était toutefois heureux de sa performance du jour, mais ne sait pas encore s’il reviendra en NASCAR.

"Je n’ai rien contre, mais je ne sais pas !" a-t-il déclaré, avant de revenir sur son accident. "Je n’avais pas vraiment de trajectoire disponible, tout le monde se déportait vers la gauche et je n’ai pas eu le temps de réagir. Quelqu’un a percuté mes roues directement et elles se sont enchevêtrées."

Il regrette cet abandon au cœur d’une course prometteuse : "Oui c’était amusant, j’avais de plus en plus de confiance au fil du temps. C’est dommage, j’ai constaté que la voiture avait une bonne vitesse."

Info Formule 1

Photos

Vidéos