Formule 1

Racing Point sur le point de suivre McLaren pour le chômage partiel

La petite équipe devrait y recourir

Recherche

Par Olivier Ferret

3 avril 2020 - 11:43
Racing Point sur le point de suivre (...)

McLaren a été la première des équipes britanniques à recourir au dispositif de chômage partiel mis en place par le gouvernement du pays, ce qui n’est pas étonnant puisque la société anglaise gère beaucoup d’employés pour son activité de constructeur automobile.

Avec 80% du salaire payé par l’état (jusqu’à 2500£ maximum), nombre de compagnies anglaises ont déjà déposé un dossier et on peut imaginer que cela pourrait aussi être le cas pour d’autres équipes de F1, notamment les plus fragiles.

C’est le cas de Racing Point qui a fait savoir qu’elle "évaluait toute une série de mesures destinées à réduire les coûts durant cette période qui n’a aucun précédent dans l’histoire."

"A ce stade, nous n’excluons rien parce que la date de reprise de la Formule 1 est encore très incertaine."

En effet les équipes s’attendent à rester fermées bien plus longtemps que les 3 semaines décidées par le règlement de la FIA, revu il y a quelques jours. D’autres équipes comme Williams mais aussi Mercedes et Red Bull étudient cette opportunité.

A noter que chez McLaren, la mesure a été aussi accompagnée par le même geste chez le management comme chez les pilotes. Carlos Sainz a d’ailleurs trouvé cela normal de réduire son salaire.

"A cause du Covid-19, le groupe McLaren a dû adopter des mesures temporaires difficiles pour ses employés afin de protéger les postes à long terme. Je comprends totalement ces décisions et c’est pour cela que j’ai évidemment accepté de perdre une partie de mon salaire. Nous sommes tous dans le même bateau."

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less