Formule 1

Racing Point prévoit une seule évolution sur sa F1 2020 et une mini-révolution en 2021

La FIA a-t-elle encore donné beaucoup plus de travail que prévu aux équipes ?

Recherche

Par A. Combralier

22 juin 2020 - 14:01
Racing Point prévoit une seule (...)

Le resserrement du calendrier, le gel partiel des monoplaces d’ici l’an prochain, comme les nouvelles contraintes financières placent les équipes devant un dilemme : faudra-t-il développer la voiture 2020, ou laisser la saison se dérouler en concentrant ses ressources sur 2022 ?

Haas a déjà fait son choix : l’équipe, comme l’a annoncé Günther Steiner, n’apportera aucune évolution en 2020.

Du côté de Racing Point, une seule évolution majeure serait prévue, en fonction de l’évolution du calendrier ; de toute manière, la RP20 s’annonce comme une monoplace bien née…

Andrew Green, le directeur technique de l’équipe, a expliqué ces enjeux qui lui donnent aussi quelques migraines…

« Nous avons eu une grande révision de notre stratégie de développement depuis notre retour après avoir obtenu une visibilité sur le calendrier. »

« Nous nous sommes demandés si on ferait la course. Est-ce qu’on court à Monza ? A Spa ? Ces deux circuits nécessitent des packages spécifiques. Est-ce qu’on va courir à Monaco ? Eh bien, la réponse à cette question a été "non" assez rapidement. »

« [Mais] nous devons toujours courir à Monza et à Spa qui ont besoin de leurs propres packages. »

« En outre, à cette époque de l’année, en juin et juillet, nous nous concentrons toujours sur la voiture de l’année suivante. Ce qui est vraiment étrange, étant donné que la voiture de cette année n’a pas encore roulé. Nous sommes donc dans une situation étrange. »

« Nous avions une série de mises à jour qui allaient être apportées, qui allaient être pour l’ancienne course numéro six, Barcelone. Tout ce que nous avons fait, c’est que nous avons décalé ce calendrier de neuf semaines. Nous continuerons donc à cibler cette évolution, qui sera probablement faite à la mi-saison de la nouvelle saison. »

Mais il faudra aussi mener de front le développement de la voiture 2021… qui s’annonce en réalité plus complexe que prévu. La F1, pour limiter les progressions des performances, a en effet modifié la disposition du fond plat… ce qui aura pour conséquence d’engager de nouvelles ressources pour les équipes, alors qu’elles doivent gérer la crise du coronavirus et développer la F1 2022 !

« Au-delà de cela, nous avons changé d’orientation pour la voiture de l’année prochaine, c’est un énorme changement, croyez-le ou non » regrette Andrew Green.

« Un très petit changement relativement parlant, au niveau du plancher, qui a eu un impact assez important sur les performances de la voiture. »

« Ce n’est pas seulement un réaménagement du fond plat, malheureusement, c’est un réaménagement de presque toute l’aérodynamique de l’avant vers l’arrière pour essayer de récupérer la performance. Il est donc devenu assez vite évident que nous devons nous concentrer sur 2021 pour cette raison. »

« Il n’y aura pas de transposition importante des pièces de 2020 à 2021. Les pièces mécaniques, oui, mais probablement pas aérodynamiques. Il est donc devenu évident que nous devons nous concentrer sur d’autres aspects. »

« Nous sommes toujours là aujourd’hui et nous n’avons pas de visibilité au-delà de huit courses. Il serait donc imprudent de viser une très grosse mise à jour pour la course 9, étant donné que nous ne savons pas ce qu’est la course 9, quand elle aura lieu et où elle aura lieu. Nous pensons donc que la mise à jour que nous avons prévue et que nous avions déjà prévue, lorsqu’elle sera disponible, ce sera probablement celle pour la voiture de cette année. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less