Formule 1

Racing Point n’est pas une équipe de copieurs, mais de ’fast-followers’ pour son directeur

Szafnauer dit que la loyauté de Pérez sera aussi prise en compte face à Vettel

Recherche

Par A. Combralier

23 juillet 2020 - 15:48
Racing Point n’est pas une équipe de (...)

Profitant de la mini-trêve avant le prochain Grand Prix, Otmar Szafnauer a tenu une nouvelle fois à défendre le modèle adopté par Racing Point, qui s’est très largement inspirée de la Mercedes de l’an dernier pour concevoir sa monoplace.

Selon le directeur d’écurie, Racing Point songeait depuis longtemps déjà à adopter la philosophie aérodynamique de son motoriste… mais le manque de fonds chronique de Force India l’en avait empêché.

« Ce qui est spécial chez nous, c’est que nous avons toujours eu un groupe d’individus talentueux qui étaient vraiment freinés par un manque de financement. »

« Nous voulions faire ce genre de choses depuis longtemps mais nous n’avons jamais vraiment eu l’argent pour suivre les meilleures équipes de Formule 1. »

Alors que l’ex-structure Jordan est accusée de n’être qu’une imitatrice, Otmar Szafnauer a aussi défendu le potentiel créatif des siens...

« Si vous vous souvenez bien, nous avons été les premiers à installer un double diffuseur sur notre voiture en 2009, après que les trois équipes [Brawn, Toyota et Williams] l’ont fait. »

« Nous avons donc toujours eu des personnes talentueuses qui comprennent la course auto, qui savent comment développer la voiture, et aussi, nous pouvons être des ‘fast followers’ [suiveurs rapides] qui cherchent à voir ce qu’il y a sur le marché pour l’adapter ensuite nous-mêmes. »

« Si vous vous souvenez du F-duct que McLaren a créé, nous avons été les premiers à le mettre en place après McLaren. Donc, si vous regardez notre histoire, nous avons pu le faire avec les individus talentueux que nous avons, mais quelques années après, nous n’avions tout simplement pas l’argent. »

Un autre exemple de cette créativité fut la saison 2015 : au Grand Prix du Royaume-Uni à Silverstone, la VJM08 avait été introduite, changeant radicalement le comportement de la monoplace, avec un design d’aileron avant agressif.

« Nous avions fait un grand pas en avant. C’est seulement parce que pendant l’hiver, nous avons eu ces développements mais nous n’avions pas l’argent pour les mettre sur la voiture. Nous avions une voiture hybride de la voiture de l’année précédente et de celle de cette année. Cette époque est révolue car nous sommes bien financés, ce qui nous permet de montrer le talent que nous avons et de faire ce que nous avons fait. »

Pour poursuivre sa progression, Racing Point entendrait désormais recruter Sebastian Vettel, un champion du monde. Mais Sergio Pérez, fidèle à la structure depuis tant d’années, et qui a joué un rôle vital pour assurer la survie de Force India, ne mérite-t-il pas de garder ce poste ?

Otmar Szafnauer se montre enfin sensible à cet argument...

« Je pense que le fait qu’il ait un contrat signé sera un facteur clé qui nous permettra de le garder. Mais je sais ce que vous demandez, et Sergio nous a été fidèle. Il est ici depuis longtemps. C’est un grand racer, il travaille bien avec l’équipe et il travaille bien avec Lance [Stroll] et il l’aide, donc je suis sûr que tous ces facteurs sont importants. »

De quoi être inquiet pour Sebastian Vettel ?

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less