Formule 1

Racing Point confirme 4 autres cas positifs au Covid-19

Qui ne sont plus porteurs du virus aujourd’hui

Recherche

Par Alexandre C.

30 octobre 2020 - 16:33
Racing Point confirme 4 autres cas (...)

Rappelée à l’ordre par la FIA après l’affaire Lance Stroll (qui avait été présent dans le paddock malgré des symptômes Covid non décelés par son médecin), Racing Point a fait le point sur sa situation sanitaire avant le week-end d’Imola.

Et visiblement, l’équipe des Roses, qui affirme être « l’entreprise testant le plus au monde ses salariés » (dixit Otmar Szafnauer), n’est pas épargnée par le Covid : en plus de Sergio Pérez et de Lance Stroll, et de son père Lawrence Stroll, quatre autres membres de l’équipe ont été testés positifs depuis le début de l’épidémie.

Depuis, ces 7 cas positifs sont redevenus négatifs, le Covid ayant disparu de leurs organismes, et ont pu reprendre leurs places dans les baquets ou les garages.

Otmar Szafnauer, dans le paddock d’Imola, a fait preuve de transparence sur ces cas, tout en respectant la vie privée des ingénieurs ou mécaniciens.

« Il y a eu deux pilotes, le propriétaire de l’équipe et une poignée d’autres personnes qui ont été testés à l’usine. Et c’est tout. Donc au total, je pense que nous sommes sept. »

« Nous ne donnons pas le nom des personnes qui ont été testées positives pour des raisons évidentes et nous ne donnons pas non plus leur fonction, parce que vous pouvez alors deviner qui c’est. Nous devons respecter leur propre confidentialité, ils ne veulent pas que tout le monde le sache. La FIA ne le dit pas non plus et nous faisons notre rapport à la FIA. »

Pourtant la semaine dernière, quand on lui demandait si un ingénieur Racing Point avait testé positif, Otmar Szafnauer avait répondu par la négative...

Ce qui veut dire que le cas Covid n’était pas un ingénieur, a poursuivi le directeur d’écurie. Qui alors ?

« Donc, pour être clair, pas d’ingénieurs, deux pilotes dont tout le monde a parlé, le propriétaire de l’équipe, et au total, il y en avait sept. Il y en a donc quatre autres. »

« Il y a des gens de notre département marketing, des responsables techniques, seulement sept au total. Mais nous n’allons pas dire qui c’est, nous devons respecter leur confidentialité.

« On m’a posé une question directe : "Est-ce que l’un des ingénieurs a été testé positif" et la réponse est "non". Je pense que la raison pour laquelle cette question a été posée est que les ingénieurs travaillent en étroite collaboration avec les pilotes. Aucun d’entre eux n’a été testé positif et aucun n’était un contact proche avec. »

En vérité, il semble que deux cas positifs de l’équipe aient bien travaillé sur la voiture de Sergio Pérez - lui-même cas positif. Ce n’étaient peut-être pas des ingénieurs, sans doute plus des mécaniciens.

C’est ce qu’a d’ailleurs confirmé Sergio Pérez lui-même (en partance de Racing Point), à Imola, livrant peut-être des informations que son directeur d’écurie aurait voulu ne pas dévoiler.

« C’était une situation très malheureuse lorsque cela s’est produit. Nous avions les deux gars qui travaillaient, je crois, sur ma voiture. »

« Ce virus peut devenir très grave. Donc pour moi, le plus important était de les faire revenir complètement rétablis. Ils sont de retour, mes deux gars, et c’était le plus important. »

Et si Sergio Pérez avait fait preuve de plus de transparence que ne l’aurait voulu Otmar Szafnauer ?

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less