Formule 1

Racing Point a souffert en qualifications, Pérez ignore pourquoi

Mais l’équipe reste confiante pour le reste de l’année

Recherche

Par A. Combralier

11 mai 2019 - 18:47
Racing Point a souffert en qualification

Comme Sergio Pérez le craignait hier, les qualifications ont été difficiles pour Racing Point, en dépit des évolutions majeures apportées sur la monoplace rose.

Le Mexicain n’a pu faire mieux que la 15e place ce samedi à Barcelone, mais au moins, contrairement à son coéquipier, il n’a pas été éliminé en Q1…

« C’est un week-end décevant et je n’ai pas d’explication pour le moment. Cette piste demande beaucoup de choses à la voiture. Il y a un peu de tout : des virages à faible, moyenne et grande vitesse. Ces dernières années, ça n’a jamais été le circuit où nous avons été les plus forts. Donc je ne suis pas trop inquiet. Dans tous les cas, j’ai hâte d’être à demain, c’est le dimanche qui compte, et j’espère que nous pourrons marquer quelques points. Ce sera difficile, parce que la position de piste est très importante ici. Mais nous ferons de notre mieux. Notre rythme de course semble meilleur que notre rythme de qualifications, donc c’est positif. Voyons ce que nous pourrons faire avec la stratégie pour progresser en course. »

Après son crash en essais libres, Lance Stroll avait dû se passer de plusieurs évolutions qu’il a retrouvées aujourd’hui. Mais une fois encore, le Canadien a déçu en qualifications… Il partira 17e.

« C’est frustrant d’avoir été sorti en Q1. Je n’ai pas maximisé mon tour, mais nous savions que ce week-end serait difficile. Le milieu de grille est toujours très serré et nous nous battions avec Renault pour la Q2. Mais tout petit détail compte quand c’est aussi serré. Nous performons d’habitude mieux en course qu’en qualifications, donc nous allons analyser les données ce soir et voir ce que demain nous ramène. »

Otmar Szafnauer, le directeur d’écurie, tire-t-il un constat d’échec des évolutions de la Racing Point ?

« Nous avons abordé les essais libres du mauvais pied, et je pense que cela s’est vu dans le résultat des qualifications. C’est l’une des pistes où il faut que les pilotes soient totalement à l’aise avec l’équilibre de la voiture, et il est juste de dire que nous n’avons pas trouvé la fenêtre idéale. Avec un milieu de grille si serré, si vous lâchez un dixième ici et là, cela vous coûte cher. Nous avons fait quelques progrès depuis hier soir, mais pas assez pour passer en Q3. »

« Nous avons toujours su que ce serait un des circuits les plus difficiles pour nous, comme ça l’a été ces dernières années. Mais il faut voir le tableau d’ensemble : nous avons confiance dans notre rythme de développement tout au long de l’année. De toute façon, c’est le dimanche qui compte vraiment. Donc nous allons faire de notre mieux pour que les deux voitures sont en situation de lutter pour des points. »

Racing Point F1

expand_less