Formule 1

Qui est Mohammed Ben Sulayem, le nouveau président de la FIA ?

Une personnalité bien connue du sport auto et de la F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 décembre 2021 - 10:47
Qui est Mohammed Ben Sulayem, le (...)

Ce vendredi, Mohammed Ben Sulayem a été élu nouveau président de la FIA, remplaçant Jean Todt, qui avait tiré sa révérence la veille lors du gala de fin d’année, après 12 ans de règne au sommet de la fédération.

Mohammed Ben Sulayem a battu Graham Stoker, l’ancien vice-président de Todt, qui présentait une liste dans la lignée de celle du Français. Ben Sulayem veut quant à lui faire du sport automobile une discipline plus accessible.

Sa liste, ’FIA for members’, veut mettre en avant les fameux membres liés à la FIA, c’est-à-dire toutes les fédérations nationales. Celles-ci ont une capacité de développement que veut exploiter Ben Sulayem pour faire progresser l’attrait, la popularité et l’accessibilité du sport auto.

Et Mohammed Ben Sulayem est largement qualifié pour se pencher sur ces problématiques, puisqu’il est impliqué en sport automobile depuis plus de 40 ans et à la FIA depuis 13 ans.

Né le 12 novembre 1961, Ben Sulayem a débuté le rallye au début des années 80 à Dubaï, avant de prendre part au Championnat FIA des Rallyes du Moyen-Orient, dès la première édition en 1984.

C’est en 1986 qu’il remporte pour la première fois le championnat. Il deviendra ensuite une véritable référence dans cette catégorie, puisqu’il a remporté 14 fois le championnat du Moyen-Orient des rallyes. Son palmarès comporte 61 victoires en rallye.

Présidence du club automobile des Émirats Arabes Unis

En 2006, il est devenu président de la fédération automobile des Émirats Arabes Unis. Initialement, ce club était indépendant, mais grâce à Ben Sulayem, il est aujourd’hui affilié à la FIA, à la Fédération Internationale de Motocyclisme et au championnat du monde de karting.

C’est aussi sous son impulsion que le Club automobile des Émirats Arabes Unis s’est engagé à organiser l’aspect sportif du Grand Prix d’Abu Dhabi, arrivé au calendrier de la F1 en fin d’année 2009. Le club travaille de concert avec Abu Dhabi Motorsports Management pour l’épreuve depuis ses débuts.

Mohammed Ben Sulayem fut aussi à l’origine de l’entraînement et du recrutement de commissaires pour le Grand Prix d’Abu Dhabi. Ces bénévoles furent formés par des commissaires mondiaux et en 2011 et 2012, furent élus Bénévoles de l’Année.

C’est lors de ces deux années qu’il a également lancé un programme de recherche pour prendre soin de la santé des commissaires à Abu Dhabi, qui travaillent dans des conditions extrêmes lors des séances de jour sur le circuit.

Près de 15 années au sein de la FIA

C’est en 2008, avant même le premier mandat de Jean Todt, que Mohammed Ben Sulayem a pris ses fonctions au sein de la FIA. Il fut alors désigné vice-président et membre du Conseil Mondial.

Il a notamment oeuvré pour que ses recherches au niveau des Emirats Arabes Unis puissent profiter par la suite au sport automobile à l’échelle mondiale. Avec le Conseil Mondial, il a aussi participé à la prise de toutes les décisions concernant les disciplines FIA.

En juin 2013, il est devenu président de la Task Force instaurée par la FIA pour développer le sport automobile. Il a alors entamé un plan décennal pour développer la course automobile de manière durable.

Il a débuté dans cette fonction en organisant une consultation géante auprès des actionnaires, des constructeurs, des médias, des promoteurs, des clubs affiliés à la FIA dans le monde entier, et auprès des fans.

C’est donc dans ce contexte de connaissances sur le fonctionnement de la FIA et du sport automobile que Mohammed Ben Sulayem prend la place de Jean Todt, avec pour objectif de faire évoluer la gestion du sport automobile.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less